- Du 05 au 25 Juillet -
#TeamDGM

4 février 2016

The Revolution Of Ivy de Amy Engel, Ivy prend son destin en main!


The Book Of Ivy ~ Amy ENGEL ~ Tome 2
Éditions Lumen - 322 pages - Jeunesse/Dystopie

[SPOILER TOME 1]
"Née pour trahir et faite pour tuer...sera-t-elle à la hauteur ?
J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.
Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif et raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant...Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.
Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà e la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix : dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution ?
Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre."

*****

Suite et fin de la saga, The Revolution Of Ivy, bien qu'il se soit révélé moins captivant que le premier tome dans son intrigue, fut une bonne lecture dans l'ensemble et je suis contente de compter cette duologie parmi mes sagas favorites.
J'étais pourtant à la base très sceptique par rapport à ce deuxième tome. Étant la suite et fin, je m'attendais à un tome plus épais que son prédécesseur et à cause à cela, j'ai longtemps remis ma lecture à plus tard.

Je pense sincèrement, après lecture, que le livre aurait mérité plus de longueurs ainsi que d'être mieux partagé dans son intrigue, cela aurait rendu l'aspect "Révolution" plus concret à mes yeux. Car c'est une chose avec laquelle j'ai eu un peu de mal dans ce tome, c'est son titre, et ce n'est que plus tard que j'ai compris ce choix. La révolution dont parle le livre n'est pas une révolution au sens propre mais se produit à l'intérieur de Ivy, alors qu'on pourrait s'attendre (et c'est normal) à un tome centré sur l'action, rempli de retournements de situations.

Je ne dirais rien sur l'intrigue pour ne spoiler personne, mais j'ai ressentit un certain déséquilibre. Ne vous attendez surtout pas à de l'action constante - c'est peut-être pour cette raison qu'il y à autant d'avis mitigés - pour ce livre.
Évidemment le roman n'est pas entièrement tout plat, il se passe des choses, mais pas autant qu'on pourrait s'y attendre. Le livre se lit cependant très bien et je n'ai pas vu le temps passer. J'ai aimé l'évolution de Ivy dans ce tome même si j'ai eu une petite frayeur au début du livre, où j'avais le sentiment qu'Ivy faisait machine arrière sur certaines choses.
Le fait qu'elle fasse maintenant ses propres choix apporte un peu de nouveauté, c'est une nouvelle vie qui s'offre à elle et on sent qu'elle est bien déterminée à ce que çà ne change pas. Elle doit cependant affronter son passé à plusieurs reprises et se retrouve confronté à des choix cornéliens.

Si Ivy m'a "dans l'ensemble" plu, je dois cependant avouer que Bishop lui vole largement la vedette. C'est un personnage que j'avais beaucoup aimé dans le tome 1 et j'aurai été déçu de ne plus le voir (même si cela paraît improbable) par la suite. Il se passe du temps avant que Ivy et lui ne retrouve un semblant de relation et on peut dire Merci! à Bishop de faire toujours le premier pas (car c'est vrai que de ce côté-là Ivy peut se montrer chiante).

J'ai trouvé la conclusion juste. Je pense que cette duologie n'aurait pas pu se terminer autrement. J'ai regretté la rapidité avec laquelle on arrive aux dernières pages. Les événements sont racontés en quelques lignes et on ne sait pas ce qui attend vraiment les personnages.

Comme je l'ai dit dans mon Bilan de Janvier, The Book Of Ivy n'a, à la base, pas la même ambition que d'autres dystopies. Celle-ci n'est, pour moi, qu'un prétexte pour développer l'histoire personnelle des personnages (même si elle m'a permis de me poser des questions sur ce qui fait une société). Cette duologie s'apparente par certains éléments de l'intrigue à une réécriture de Roméo et Juliette version futuriste.
On nous laisse avec beaucoup de questions sur le monde tel qu'il est devenu et de ce côté-là je n'ai pas trouvé mon bonheur. Malgré tout, The Revolution Of Ivy fut un bonne lecture, je suis contente de la conclusion et de ce qui arrive aux personnages. Ils ont une bonne évolution, se posent les bonnes questions et prennent leurs décisions et leurs responsabilités en conséquence. Si vous n'avez pas encore tenté cette dystopie, je vous la recommande.

Bonne découverte!

6 commentaires:

  1. Je fais partie de ceux qui ne l'ont pas encore lu. Toutefois, je l'ai en ebook et espère la lire cette année ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne lecture en avance! J'espère qu'il te plaira! :)

      Supprimer
  2. J'ai lu le 1er tome. Je me garde le second pour mes vacances en mars ! J'ai plutôt bien aimé le premier même si ce n'est pas vraiment mon genre de lecture à la base...

    RépondreSupprimer
  3. Un livre qui mérite plus de pages ? En général, quand il est moins bien, c'est le contraire ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il mérite d'être plus long dans sa deuxième partie qui est assez vite survolée. Du coup on a comme un certain "déséquilibre" dans l'histoire! ;)

      Supprimer

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya