- Du 05 au 25 Juillet -
#TeamDGM

27 février 2016

Le secret de l'inventeur ~ Andrea Cremer réécrit l'histoire


Le secret de l'inventeur ~ Tome 1 ~ Andrea Cremer
Éditions Lumen -  pages - Jeunesse/Steampunk

"Imaginez un monde où l'Empire britannique aurait écrasé la rébellion qui a donné naissance aux États-Unis d'Amérique...
Dans ce XIXe siècle alternatif, Charlotte, seize ans, vit loin de ses parents, descendants des révolutionnaires américains, qui continuent la lutte contre les sous-marins et les machines volantes de Britannia. Entourée d'autres fils et filles de la rébellion, elle habite dans un réseau de grottes souterraines non loin de la ville flottante de New York, où les artisans de la Ruche et les ouvriers de la Grande Fonderie côtoient l'aristocratie des vainqueurs. Un matin, elle croise dans la forêt un garçon amnésique, poursuivi par les machines de l'Empire, et lui sauve la vie. Mais quand elle le ramène dans les Catacombes, où elle attend comme tout le petit groupe d'amis qui l'entoure de rejoindre la lutte quand elle atteindra sa majorité, l'équilibre de son existence est bouleversé : parmi ses compagnons, tous ne sont pas ce qu'ils prétendent être, et l'existence de ce mystérieux garçon fait peser sur la rébellion une terrible menace...
Des décharges de métal de l'Empire, infestées de rats d'acier, aux salons opulents de la noblesse, en passant par les méandres labyrinthiques de la Guilde des inventeurs, Charlotte est contrainte de quitter son refuge pour partir explorer le vaste monde!"

****
Malgré un début prometteur et des personnages intéressants, j'ai été soulagé de l'avoir finis. J'ai rencontré du bon comme du moins bon dans ce premier volet de la saga et j'espère que les quelques petites accroches que j'ai eu dans celui-ci seront absents dans le second. Je n'arrive pas à me l'expliquer totalement, puisque j'aurai très bien pu passer sur les choses qui m'ont moins plus.
Le début du roman partait pourtant sur les chapeaux de roues, notre héroïne, Charlotte sauvant un parfait étranger de l'ennemi et l'emmenant avec elle dans les Catacombes, base souterraine d'enfants de résistants. L'identité de cet inconnu auquel manque la mémoire promettait une intrigue mouvementée et des secrets à dévoiler. Un premier tome accès sur l'action et les révélations donc. Si les deux sont présents, je n'ai pas toujours accroché face à ce que je lisais. J'ai trouver un réel manque de profondeur pour un premier tome. Je l'aurai préféré à un tome plus lent, quitte à ne pas avoir d'action pour laisser la place à l'univers et aux personnages.

L'intrigue de départ est pourtant excellente et l'univers proposé me rendait curieuse et j'aurai vraiment aimé rester un peu plus dans les Catacombes que de ce qui s'en suit par la suite. Car, ainsi, tout les personnages qui nous sont présentés dans celui-ci sont mis de côté jusqu'à la fin du roman et je trouve cela dommage. On se concentre trop sur la découverte de l'identité de celui qui à été renommé Grave par notre troupe de personnages, et je me suis rendu compte que j'aurai préféré suivre les préparatifs des résistants que suivre cette intrigue qui par moment m'a ennuyée. Le fait de revoir quelques têtes du début me donne envie de lire la suite car l'auteur à su leur donner un rôle et une personnalité bien définie et j'espère qu'ils seront mis plus en avant dans le tome 2.

Concernant l'héroïne, j'ai eu un petit problème avec elle. Un coup je l'aimais bien, une autre fois elle m'énervais et cela a durer pendant toute la durée de ma lecture. Et à l'heure d'aujourd'hui je ne sais pas si j'ai hâte ou si je redoute de la retrouver. Elle est toujours très vive dans ses réactions et pourtant j'aime beaucoup ce genre de personnage au caractère bien trempé, mais là, çà l'a pas fait, je l'ai même trouvé hargneuse à force de la voir s'exclamer, tempêter, grincer, etc....

Même la romance qui se développe petit à petit, je n'ai pas su vraiment quoi en penser. Je trouvais cela intéressant au début, vu les tempéraments des deux personnages. Puis leur situation se complique et je n'ai plus rien compris, c'était comme si l'auteur nous sortait, tel un lapin du chapeau d'un magicien, une complication. Et évidemment il y à le triangle amoureux.....Amen! Mon dieu j'ai cru un long moment qu'on allait être enfin débarrasser d'un triangle amoureux dans un roman Young Adult et celui-ci arrive aux environ de 60/70% du roman comme une grosse motte de cheveux dans la soupe (non ce n'est plus un cheveu à ce stade). Car il ne sert absolument pas l'histoire mais donne plus de matière à méditer à l'héroïne (ce dont elle n'a absolument pas besoin). Vous pouvez imaginez ma joie quand je l'ai vu venir celui-là...Je croise les doigts pour qu'il disparaisse dans le tome 2.

J'ai aussi eu un soucis d'imagination avec ce livre. L'univers Steampunk proposé était une des raisons pour lesquelles j'avais envie de lire ce livre et j'ai été pour le moins déçue. Comme avec les personnages secondaires, on reste très en surface, l'auteur ne décrit pas beaucoup la société qu'elle à inventé et j'ai eu des difficultés à m'imaginer le monde créé par Andrea Cremer.

La fin est un peu What The Fuck pour moi. Avec ce qui se passe, on pouvait s'attendre à un moment dramatique, ou les personnages serraient bouleversés et en colère et en faite ils se font très vite à ce dernier retournement avant de repartir vers l'aventure. La fin est trop rapide à mon goût et je n'ai pas pu ressentir de réel émotion.

Je reste donc très dubitative avec cette saga. J'ai conscience de rapporter plus de négatif que du positif et j'espère que le tome 2 saura me convaincre sinon je pense abandonner. Britannia n'a pas révélé tout ses secrets et je souhaite sincèrement accrocher par la suite si l'auteur laisse les états d'âmes de son héroïne de côté!

Pas emballé!

8 commentaires:

  1. C'est dommage que ce livre t'aie déçue :/ Pour ma part, il m'a bien plu, quoique fait quelque fois grincer des dents.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil, j'ai plusieurs fois reposé le livre tellement il y avait des passages qui m'énervé!

      Supprimer
  2. Oula, il en prend pour son grade ^^ J'adore le "comme une grosse motte de cheveux dans la soupe" x)
    Ce n'est pas mon genre de prédilection alors je crois que je passerai mon tour !! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tellement chiant quand çà arrive. J'ai de moins en moins de patience avec les triangles amoureux et là c'est tellement gros que j'avais hâte de finir le livre...

      Supprimer
  3. Je n'ai entendu que de bons avis jusqu'à présent. Malgré tout, cette saga ne me tente pas car le steampunk n'est pas un genre qui m'attire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y à peu d'élément du Steampunk pour moi, c'est assez léger de ce côté.

      Supprimer
  4. Ohh c'est dommage :S
    Pour ma part j'ai beaucoup aimé ce premier tome, et j'ai hâte de lire la suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est dommage! :/
      J'ai eu envie de tuer l'héroïne!

      Supprimer

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya