- Du 05 au 25 Juillet -
#TeamDGM

22 février 2016

L'assassineuse de Sarah. J. Maas ~ Keleana en champion d'arêne!



Keleana ~ Tome 1 ~ Sarah J. Maas
Editions La Martinière - 503 pages - Fantasy/Jeunesse

"Le royaume d’Adarlan, d’où toute magie a été bannie, est gouverné d’une main ferme par un roi tyrannique. Keleana, membre de la secte des Assassins et opposée au pouvoir du roi, est emprisonnée dans les mines de sel d’Endovier depuis plus d’un an. Pour gagner sa liberté, Keleana doit représenter le prince Dorian dans un tournoi à mort dont l’unique survivant devra servir le roi pendant 4 ans. Mais les concurrents, l’un après l’autre, sont éliminés de façon mystérieuse et Keleana sent son tour venir.
 Manifestement, d’obscures forces magiques ressurgissent dans l’ombre de la cité et la jeune Assassineuse va devoir leur faire face… Heureusement, elle pourra compter sur l’aide de deux hommes : son entraîneur, le beau capitaine Chaol, et le prince Dorian en personne, qui sont tous deux tombés amoureux d’elle. Et dont les charmes ne la laissent pas indifférente…"

****
Keleana est une série de Jeunesse Fantasy très appréciée sur la blogosphère mais qui, je l'avoue, me faisait très peur. Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre et si ma sœur ne l'avait pas commencée, je pense qu'il serait toujours en train de prendre la poussière dans ma bibliothèque. J'ai toujours eu face à cette saga une sorte de blocage et je redoutais le triangle amoureux (indiqué sur Booknode). Quand j'ai vu l'avis de ma sœur et que l'on en a un peu discuté, mes doutes se sont dissipés, j'ai eu, évidemment, envie de le lire et je me suis plongé dans ce pavé de 500 pages.
J'ai été surprise, de nombreuses fois, avec ce livre, que ce soit par l'univers très complet qui nous est proposé par l'auteur que par ses personnages. Elle s'est créé un monde et une mythologie bien à elle, avec ses codes et ses peuples et j'ai hâte d'en savoir plus à ce sujet dans les autres tomes. De même pour les personnages qu'elle a inventé. J'ai particulièrement aimé Keleana, son caractère, son statut d'Assassineuse de renom. C'est un petit bout de femme que j'ai adoré et qu'il me tarde de retrouver.
Je suis également rassuré de voir que les relations qu'entretiennent les personnages ne sont pas aussi prédéfinies que le laisse le penser le résumé. Je m'explique: de voir que le triangle amoureux n'est pas véritablement présent même s'il y a de la romance. Si j'ai aimé les personnages tels qu'ils sont, individuellement, la relation amoureuse que Keleana entretient peu à peu avec un des personnages masculins dans ce premier tome m'a laissé complètement de marbre.

J'ai tout de même hâte de les voir évoluer et surtout de voir véritablement à l'œuvre Keleana. C'est un des points qui m'a peut-être le plus frustré dans ce premier tome. Ne pas voir les dons de L'assassineuse mis en avant même si on a droit à des exemple, par-ci par-là, de ce qu'elle est capable de faire.
Si j'ai des réserves concernant les personnages masculins (surtout le prince Dorian car j'ai beaucoup aimé la réserve et le calme de Chaol) j'ai tout de suite accroché au personnage de Nehemia et ce que l'on découvre sur elle à la fin du livre m'a beaucoup plu. L'amitié qui se noue entre elle et Keleana m'a également plu et j'espère retrouver ce personnage dans la suite (même si je doute fort que ce soit l'inverse) pour en apprendre plus sur elle et ses facultés.
L'histoire, quand à elle, m'a accroché. Dans ce premier volet, on se consacre beaucoup sur le tournoi et les disparitions qui s'accumulent chez les champions. Cela donne une bonne dynamique au livre et apporte un peu de tension. Du coup je me suis plus laissé emporter par cette partie-là de l'histoire que par les relations qui se tissent (exit celle avec Nehemia) entre les différents personnages, qu'elles soient amicales ou autres.
Le livre m'a surpris par son côté très jeunesse. C'est vraiment quelque chose que je ne pensais pas trouvé dans ce roman (alors qu'il est mis en jeunesse!) mais ce n'est pour autant pas un reproche, au contraire, car je trouve que même si on y trouve beaucoup d'éléments de jeunesse fantasy, on y trouve aussi des moments très adultes, plus mature et je trouve que cela se combine assez bien même si au début c'est très surprenant à la lecture.
Maintenant que j'ai mis un pied dans cette saga, je compte bien évidemment continuer. Ayant fait la connaissance de Keleana, je ne peux que vouloir la connaître plus et voir ce que son avenir lui réserve. Je pense commencer le tome 2 très vite pour ne pas oublier certains détails de celui-ci.


Très bonne découverte!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya