- Du 05 au 25 Juillet -
#TeamDGM

23 août 2015

Demandez-moi la lune! ~ Coup de foudre à Paris pour Sylvie Barret-Lefelle


Sylvie Barret-Lefelle ~ Demandez-moi la lune ~ Romance Contemporaine
Éditions J'ai Lu ~ 478 pages ~ 2015
***
"Elle, c'est Catherine Dutilleux, la petite française, gouvernante dans un célèbre palace parisien.
Lui, c'est Matthew Dickinson, le jeune acteur anglais que le cinéma a propulsé au rang de star internationale.
Les destins de ces deux êtres que tout sépare vont se heurter violemment. Prisonniers volontaires d'un bien étrange contrat, ils vont devoir apprendre à se connaître. La question se pose alors de savoir qui de la gouvernante trop parfaite ou de la star rebelle joue le plus un rôle. Et quand les masques tombent enfin, c'est des requins du show business dont il faut se méfier.
Mais est-ce trop, pour une étoile, que de demander la lune?"


Si vous êtes aimé le film Coup de foudre à Nothnig Hill, je pense que cette romance peut vous séduire. Rassurez-vous, l'histoire n'est pas la même, c'est juste pour vous donner une petite idée!

Le résumé m'a tout de suite séduite, tout les ingrédients y étaient pour me donner envie de lire ce livre mais j'ai été quelques peu freiné par le nombre de pages. J'étais dans une période où je n'arrivais pas à rester longtemps captivé par ma lecture et j'avais donc peur de laisser cette romance de côté, ce qui aurait été dommage, je l'avoue. Mais en relisant le pitch de l'histoire, je n'ai pas pu me retenir et je l'ai commencé. Je l'ai finalement lu en deux soirées, ce qui me réjouit comme vous pouvez le devinez!

La première partie du livre m'a totalement séduite, autant grâce à l'histoire, aux personnage, qu'à l'écriture de l'auteur que je découvre avec ce livre. J'avais été séduite par le fait que l'héroïne soit française et aussi qu'elle soit confronté à une personnalité de show business (anglaise il faut le souligner!). Bien que leurs intermèdes soient moins explosives que ce à quoi je m'attendais, j'ai tout de même suivis leur réparties avec le sourire et j'en voulais toujours plus. Kate se cantonne très bien dans son rôle de gouvernante et cela va être à Matt de prouver qu'il ne lui à jamais joué la comédie. J'ai malgré tout trouvé leur rapprochement un peu long à venir, ou bien c'est moi qui suit trop habitué à lire des romances où tout va vite? Sûrement. En tout cas je n'ai rien à dire sur la personnalité de Matthew qui m'a totalement séduite. Dès le début je l'ai adoré et à aucun moment je n'ai senti qu'il n'étais pas sincère avec Kate. J'ai apprécié son caractère et le fait qu'il ne facilite pas la tache à Kate quand de son côté elle commet une faute.
Car j'ai beau avoir apprécié le personnage de Kate dans la première partie du roman, j'ai senti que ce serait moins le cas en refermant le livre le premier soir et j'ai eu raison de le penser. A l'instant où j'ai posé mon livre, je savais que j'allais avoir quelques soucis avec Kate et cela s'est confirmé quand j'ai repris ma lecture le lendemain.

Catherine devient même particulièrement agaçante dans cette suite. Outre l'apparition exaspérante de son "petit soldat", qui sort de nul part, à tout bout de champ (Oui Kate n'est pas seule dans sa tête) et que, personnellement j'aurai voulu mettre en sourdine, Kate s'empêche de vivre et refuse de croire en un avenir entre elle et Matthew. Je n'ai pas aimé l'a voir donner raison à ses doutes et prendre la première sortie de secours qui se présentait à elle. Son manque de confiance en Matt les poussent constamment à se bouffer le nez et beaucoup de choses auraient pu être évitées si elle avait était honnête envers lui puisqu'elle-même se rend compte de ce qu'elle lui fait subir. 

De fait, j'ai été capable de prévoir ce qui allait se passer et j'ai lu les événements suivant sans trop me sentir touché par ce qu'il arrivait à Kate, qui, même si elle se montre irritante, n'est pas parvenue à me l'a faire détesté complètement. C'est comme une amie qui est incapable de voir ce qu'elle à sous les yeux, entêtée, mais que l'on arrive pas totalement à condamner. C'est pourquoi le personnage d'Olivia, la meilleure amie de Kate, m'a beaucoup plu et j'aurai bien aimé la voir plus souvent, moi qui, ordinairement, apprécie peu le personnage de la meilleure amie.

La fin m'a heureusement réconcilié avec Kate, et encore fois, je le dois à Matthew qui séduit, de par sa personnalité et de l'amour qu'il éprouve pour sa Cathy. L'auteur à réussi le pari d'écrire une très belle fin à cette romance sans tomber dans le gnangnan, avec beaucoup d'émotions et de sentiments partagés. J'ai beaucoup aimé suivre ce couple au-delà du Happy End pendant un an ainsi que leur entourage.

J'ai quitté à regret, mais avec le sourire tout de même, toute cette mauvaise troupe! Malgré les quelques longueurs que j'ai trouvé par-ci par-là et le personnage de Kate qui m'aura la plupart du temps donné envie de la secouer comme un prunier, ce livre m'a donné envie de découvrir un peu plus la plume de l'auteur.


4 commentaires:

  1. J'ai entendu parler de ce livre mais je n'avais pas vu d'avis dessus ! Ta chronique me donne envie d'un peu plus me pencher sur ce roman ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu te laisseras tenté! ;)

      Supprimer
  2. Je ne sais pas si je le lirai, mais ton avis donne envie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une très bonne romance et j'ai beaucoup aimé le style de l'auteur! :D

      Supprimer

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya