- Du 05 au 25 Juillet -
#TeamDGM

20 mai 2015

Le temps d'une saga: La sélection de Kiera Cass

Kiera Cass
La sélection, L'Elite et L'Elue
Tome 1, 2 et 3


***
35 candidates. 1 couronne. La compétition de leur vie. 
Quand la dystopie rencontre le conte de fées ! 

"Dans un futur proche, les États-Unis et leur dette colossale ont été rachetés par la Chine. Des ruines est née Illeá, une petite monarchie repliée sur elle-même et régie par un système de castes. Face à la misère, des rebelles menacent la famille royale. Un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne...
Pour trente-cinq jeunes filles du royaume d'Illeá, la « Sélection » s'annonce comme l'opportunité de leur vie.
L'unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre une vie de paillettes.
 L'unique occasion d'habiter dans un palais et de conquérir le cœur du jeune Prince Maxon, l'héritier du trône. 
Mais pour America Singer, qui a été inscrite d'office à ce jeu par sa mère, être sélectionnée relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure ; quitter sa famille et entrer dans une compétition sans merci pour une couronne qu'elle ne désire pas ; et vivre dans un palais, cible de constantes attaques de rebelles...
Puis America rencontre enfin le Prince. En chair et en os. Et tous les plans qu'elle avait échafaudés s'en trouvent bouleversés : l'existence dont elle rêvait avec Aspen supportera-t-elle la comparaison face à cet avenir qu'elle n'aurait jamais osé imaginer ?


***

J'avais très peur de ne pas apprécier cette saga, tout le monde connaît La sélection et semble l'avoir lu avant moi, enfin c'est ce que je ressentait avant de la lire, et maintenant je me donnerais bien une gifle pour ne pas avoir franchit le pas plus tôt. Les couvertures donnent vraiment envie, elles sont magnifiques mais j'avais peur qu'elles ne reflètent pas la qualité de l'histoire qui se cache derrière. Quelle erreur de ma part! Parce que j'ai tout simplement a-do-ré lire cette saga et j'ai eu un véritable coup de cœur pour le personnage de America!

Je crois que ce qui me rebutait le plus c'était le triangle amoureux - je les déteste, comme beaucoup de monde - et ceux qui l'ont lus laissaient entendre que celui-ci s'étirait sur les trois tomes alors que pour ma part, j'ai trouvé qu'il n'était présent que dans le tome 2. Après ce n'est que mon avis, mais finalement cela ne m'a pas déranger.

L'histoire, vous l'a connaissez tous et toutes, suit la vie d'America Singer, jeune femme qui va proposer sa candidature à La sélection. Elle le fait dans le but d'aider sa famille mais ne s'imagine à aucun moment qu'elle va être choisit. C'est une personne qui à le sens des valeurs, sa famille comme beaucoup d'autre subissant la loi des castes. Au début réticente car son cœur est déjà pris, elle ne se voit pas trahir Aspen pour de l'argent mais elle finit par accepter lorsqu'il lui-même lui demande de déposer sa candidature. Le sort va la choisir parmi des milliers de filles et elle va découvrir que la vie d'un prince n'est pas aussi royale qui n'y parait. Elle va trouver en Maxon, d'abord un ami, puis bien plus et elle va se retrouver piégé par ses sentiments. Mais c'est sans compter sur son tempérament de feu...


America...

Je voudrais avoir plus d'héroïne comme elle, America est pour moi un modèle féminin. Elle est un mélange de sensibilité et de force de caractère, elle est courageuse et se bat contre l'injustice. Elle peut se montrer affecté par ce que le peuple peut penser d'elle mais à aucun moment elle ne se trahit, elle reste égale elle-même et ne se fait pas imposer ses idées ni son comportement. De plus elle n'a pas sa langue dans sa poche, ce qui m'a énormément plus! Je me suis très vite attaché à ce personnage et elle ne m'a jamais déçu. Elle commet des erreurs, humaines, quand il s'agit de savoir par qui son cœur est pris mais elle m'a énormément touché dans le tome 3. Elle s'investit à cent pour cent dans la sélection, elle veut prouver à Maxon qu'elle est bien présente dans la compétition.

Maxon...Aspen

Je me suis retrouver un peu moins sure de moi concernant les protagonistes mâles des livres. Entre Aspen qui change d'avis tout le temps et Maxon qui se détache à un moment donné d'America, j'étais aussi perdu qu'elle et j'ai eu du mal à les cerner, surtout dans le deuxième tome. Ils changent au grès de La sélection et vont être la cause de beaucoup d'interrogations chez America.

Contrairement à Maxon que l'on apprend à connaître en même temps qu'Ame, Aspen est déjà présent dans sa vie et dans son cœur et du coup j'ai eu plus de difficulté à apprécier d’emblée ce personnage et ce couple. J'ai pu apprécier Aspen par la suite mais c'est vrai qu'au tout début il m'a fallut du temps pour cerner sa personnalité. Aspen est le parfait type d'hommes qui ne peuvent concevoir qu'une femme à un statut plus élevé qu'eux, ce qui l'amène à rompre cruellement avec America, qui elle, à déjà établi des projets pour leur couple. Il n'est pas "méchant" à proprement parler mais sa fierté empiète trop sur ses sentiments. Et j'ai trouvé encore plus cruel qu'il revienne vers la jeune femme lorsque son statut social grimpe et qu'il se retrouve mieux lotis que America. Il reste pourtant son grand amour et son ami le plus proche, celui à qui elle peut confier ses peurs concernant sa famille. J'ai beaucoup plus apprécier sa présence dans le tome 3, on sent que quelque chose a changé en lui, qu'il prend conscience de certaines chose et j'ai bien aimé son évolution.

Je dois dire que pour Maxon c'était encore plus fouillu dans ma tête, j'ai vraiment eu du mal à le comprendre à partir du tome 2 et sur une bonne partie du tome 3. C'est d'abord un jeune prince très guindé que rencontre America qui ne se croit pas dupe de son numéro de charme. Elle le pense arrogant et représentant tout ce qu'elle déteste chez les membres de la royauté. Il démontre pourtant un sens de la galanterie assez poussé je dois dire et semble plus attaché au confort des sélectionnées qu'à sa petite personne. America perd vite ses préjugés lors de leur première rencontre. Maxon est un jeune homme qui n'a jamais quitté sa cage doré, il a toujours été protégé du monde qui l'entoure et il apprend peu à peu, à travers America, à connaître la vie de son peuple. C'est quelqu'un qui à le sens du devoir et son côté réservé m'a un petit peu fait fondre le cœur. La relation qui se créé entre lui et America m'a beaucoup fait sourire, on sent que cela le déroute qu'elle ne veuille pas devenir sa princesse, mais il ne refuse cependant pas son amitié et le lien qui se noue entre eux m'a poussé à me demander comment tout cela allait basculer. Tout semble bien se dérouler jusqu'à ce qu'ils se rapprochent à la fin du premier tome et que America se rende compte que Maxon compte plus qu'un simple ami pour elle alors qu'elle doit déjà faire face aux sentiments qu'elle éprouve toujours pour Aspen.
Maxon se montre par la suite plus changeant, butinant un peu partout ce qui peu l'être, cherchant de la plus malhonnête des façons son Élue. Il dit vouloir se lier avec une femme qui l'aimera lui et non la couronne, ce qui montre une certaine sensibilité -ce que j'approuve- il laisse du temps à America pour se fixer sur ce qu'elle veut mais je l'ai trouvé cruel quand il lui annonce que si elle ne se décide pas, il en choisira une autre, limite sans se battre. C'est pourquoi je n'ai jamais totalement cru en ses sentiments pour America jusqu'à la deuxième partie du tome 3 où il m'a totalement convaincu et de la plus belle des manières. (Le voir si méchant avec America prouve beaucoup de chose...)


Il y a également des personnages chez les sélectionnés à laquelle je me suis beaucoup attaché comme Marlee (meilleure amie d'America) et Céleste (et oui!). Alors que la première m'a tout de suite touché et m'a surprise par son courage, la deuxième se montre le plus haïssable de toutes les sélectionnées. Trompant son monde à loisir, malfaisante avec les autres candidates jusqu'à se montrer violente, elle montre pourtant une tout autre personnalité dans le troisième tome. C'est un peu dérangeant, c'est vrai, mais moi je l'ai adoré!

Le côté dystopique est plus présent que ce à quoi je m'attendais, je pensais que ce n'était qu'une excuse à "La sélection" et je trouve finalement que c'est assez bien exploité. Je n'ai jamais fait de rapprochement avec Hunger Games (et c'est une bonne chose!) et j'aurai aimé avoir plus d'éléments sur les conditions de vie des gens des castes. J'ai aussi beaucoup apprécier les quelques excursions en-dehors du palais, parce que comme Ame, parfois j'avais l'impression d'étouffer dans cette cage doré. La présence inquiétante des Renégats ajoute aussi beaucoup de tensions et de peur. Par contre je suis dubitative face à la facilité qu'ils ont à envahir le palais à chaque fois qu'ils en ont envie. Il n'y à personne à la porte ou quoi? Ça m'a laissé perplexe face aux capacités des gardes. Par contre c'est vrai qu'à chaque fois, j'étais un peu nerveuse qu'ils s'en prennent à l'un des personnages.
Il y à de nombreux rebondissements, heureux comme malheureux, certaines sélectionnées ne vont pas garder un souvenir impérissable de cette expérience. On à des aperçus éloquents de la dictature qui sévit à Illéa et des lois injustes qui dirigent La sélection et qui sont en défaveurs des sélectionnéesAmerica va au fur et à mesure comprendre le rôle que la princesse sélectionnée devra jouer. Elle découvre aussi la véritable relation qui uni Maxon à ses parents et la personnalité du roi.


La fin du tome 3 va vraiment marqué, je n'ai pas vu venir ce dernier revirement et j'ai été choqué par la mort d'un des personnages. Je suis vraiment resté bloqué sur ce passage et j'ai trouvé cela injuste. Pour moi c'était impossible que cette personne décède et du coup j'étais un peu dans le même état de détresse que America.

Je suis satisfaite du choix qu'elle fait, America est loin de la midinette que je m'étais imaginé, elle à su me surprendre tout au long de ces trois livres; ses réactions face à l'injustice et le fait qu'elle ne laisse pas le système lui dicter ses décisions ni changer sa personnalité est l'une des raisons qui m'ont poussé à lire cette saga avec autant d'avidité.

***
Coup de cœur!
***



Titres VO: The Selection, The Elite, The One
Editions: Robert Laffont
Collection: (R)
Année(s) de publication: 2012-2013-2014
Catégorie(s): Dystopie, Romance

4 commentaires:

  1. cette série me tente tellement, les couvertures me donne trop envie
    Bises
    http://leslecturesdelau.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  2. Très belle chronique, je ne les aurai pas lu, j'aurai envie de me jeter dessus :)
    Par contre, j'ai eu du mal avec l'incertitude d'America, j'ai du mal avec les triangle amoureux en général, et c'est vrai que le série est quand même plus concentré sur les relations entre les 3 personnages, que sur le côté dystopique. J'aurai aimé avoir plus de détails sur l'univers justement, au contraire de toi, ça m'a manqué. Après c'est une trilogie que j'ai bien aimé, qui se lit très bien, et dont j'ai passé de bons moments de détente :)

    RépondreSupprimer
  3. Quel avis ! J'ai lu avec attention ton avis sur cette trilogie et maintenant j'hésite franchement..bon, j'attendrai quand même mais si je tombe sur une bonne occasion pourquoi pas ! ;)

    RépondreSupprimer
  4. Une saga que je ne pensais pas aimer autant et pourtant, c'est tellement addictif que ça en devient merveilleux! Je suis en train de lire le 4ème tome ; c'est étrange de rencontrer de nouveaux personnages mais également intéressant :)

    RépondreSupprimer

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya