- Du 05 au 25 Juillet -
#TeamDGM

30 mars 2015

La dette

Lorraine Heath
{Les amants de Londres}
Tome 3

Couverture Les amants de Londres, tome 3 : La dette

***
"- Ta dette envers moi sera annulée si tu acceptes. 
Le duc d'Ainsley reste coi face aux propos de son cousin. Certes, c'est sa faute si ce terrible accident est survenu trois ans plus tôt, si Walfort, désormais paralysé, ne pourra jamais avoir d'héritier. Mais de là à lui demander de le remplacer dans le lit conjugal ! Rongé par le remords, Ainsley s'y résigne toutefois, certain que Jayne se dérobera. Ne le hait-elle pas de toutes ses forces ? Contre toute attente, la jeune femme accepte, à deux conditions : pas de baisers, pas de plaisir. Ainsley a donc un mois pour que cette femme divine, qu'il aime en secret, tombe enceinte..."


***

Quand j'ai lu le résumé de ce troisième et dernier tome de la série "Les amants de Londres", je le dis franchement, je n'ai pas été enthousiasmé et j'avais même peur de ce qui m'attendais. L'histoire proposée ne me disait rien qui vaille et j'ai longtemps remis à plus tard ma lecture. Maintenant qu'il est lu, tout ce que je peut dire c'est que, au moins, j'ai finit cette série. Car c'est une énorme déception pour moi! Je n'ai pas compris d'où venait cette dette et les personnages de Jayne et de son époux m'ont été antipathiques du début à la fin.

D'abord, j'ai mis longtemps, et en faite je crois que cela à durée tout le long de ma lecture, hein mais...pourquoi Ainsley devrait-il quelque chose à son cousin? Je vais me montrer dure (et peut-être même sans cœur!) mais pourquoi devrait-il payer à ce point le prix de cet accident!? Ce personnage va vivre avec ce souvenir et ses conséquences toute sa vie, ce n'est pas suffisant? Dans ce cas allons plus loin dans l'auto-flagellation quoi! J'ai trouvé cette dette ridicule et cruelle pour Ainsley et rien n'a pu m'ôter ce ressenti jusqu'à la fin.

Ne parlons pas de Jayne qui est le double féminin de Walfort. Elle déteste Ainsley, et c'est compréhensible je l'accorde, pour ce qu'il à fait à son cher et tendre, sauf que la Madame, après toutes ses années, n'a toujours pas compris que son mari ne l'a jamais aimer et que depuis le début, il l'a manipule. On dit que l'amour rend aveugle...non c'est la stupidité! Elle va finir par accepter la proposition de son mari et partir avec Ainsley dans l'espoir de tomber enceinte après un mois passé avec lui.
A partir de là, c'est l'incompréhension total! Je n'ai toujours pas digéré cet "arrangement" que je trouve répugnant mais passons, puisque évidemment les deux vont se rapprocher. Jayne va abandonner son ressentiment envers Ainsley et lui va pouvoir laisser libre court à ses sentiments, parce que oui, lui l'aime depuis leur première rencontre.
Si on ferme les yeux sur leur accord, cette parenthèse d'un mois, est très agréable à lire et j'ai pu, apprécier un petit peu Jayne. Mais un mois çà passe vite et je l'ai de nouveau haïe car tout ce qu'elle trouve à faire à ce moment là, alors qu'elle découvre qu'elle est amoureuse d'Ainsley, c'est d'abandonner ses sentiments pour lui et d'accourir comme un petit chien auprès de son mari. What the ....!
Mais pourquoi? Et Ainsley, qu'est-ce qu'on fait de lui? Bah on le remercie gentillement et puis au-revoir! Tout simplement.

Les choix de l'auteur pour rapprocher les deux personnages par la suite sont vraiment faciles. Elle n'a pas cherché loin et n'a pas réussi à me faire ressentir de l'empathie pour Walfort. Pour moi ce n'est qu'un égoïste qui aura bien manipulé son petit monde jusqu'à la fin.
Les retrouvailles arrivent un peu tard et n'ont pas su me toucher. Jayne met trop de temps à accepter ses sentiments et Ainsley dans sa vie pour que de mon côté cela me fasse quelque chose. Je suis déçue pour Ainsley (il méritait mieux) et par ce troisième tome qui promettait tellement. J'avais eu un coup de cœur pour les deux premiers tomes, qui avaient su me tirer des larmes aux yeux et me prendre aux tripes et là je suis ressorti de cette lecture déçue et en colère.

La seule chose qui m'a plu dans ce livre, c'est la mère d'Ainsley, qui avoue enfin ses sentiments pour son peintre. Même si j'aurai voulu que l'auteur s'attarde un peu plus sur eux, c'est l'unique moment où j'ai ressenti quelque chose d'agréable et où j'ai eu des papillons dans le ventre. Je suis très contente de cette conclusion, ce sont deux personnages hauts en couleurs que j'ai beaucoup aimer découvrir et qui depuis le début promettent une belle histoire d'amour.
J'aurai préféré un tome centré sur eux deux plutôt que ce qui nous ai proposé dans celui-ci. Je n'ai pas aimer et je semble être la seule! Quand je vois les notes sur Livraddict, j'ai envie de hurler! Il va falloir m'expliquer en quoi ce tome-ci est meilleur que les deux autres, parce que là, franchement, je n'y arrive pas!

***
Déception!
***

Editions: J'ai Lu (pour elle)
Collection: Aventures & Passion
Année de parution: 2012
Nombre de pages: 373
Catégories: Romance, Historique


2 commentaires:

  1. C'est une saga que je ne connais pas mais je ne pense pas la lire car ce n'est pas le genre de lecture que je préfère. Dommage que tu aies été déçu :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que ce n'est pas un genre qui plaît à tout le monde! ^^ Je suis plus que déçu parce j'avais été touché par les deux premiers tomes, j'ai un goût amer depuis que j'ai finit cette série...pfff! :/ Cà fait un moment déjà que je l'ai lu mais rien à faire, je suis toujours déprimé par ce troisième tome! Au moins maintenant je suis sur de ne plus y revenir, c'est déjà çà! ;)

      Supprimer

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya