- Du 05 au 25 Juillet -
#TeamDGM

28 septembre 2014

Même pas mal

Pénélope Bagieu
{Joséphine}
Tome 2


***
"Joséphine a "la trentaine", comme elle dit pudiquement. Elle n'est pas mariée, n'a pas d'enfant, mais elle a un chat. Elle est blonde et menue, mais s'épaissit sensiblement au niveau des hanches. Elle travaille dans un bureau, avec plein de gens qui ne connaissent pas son nom, et un macho abject dont elle ne parvient pas à clouer le bec. Elle a aussi une sœur qui est mariée, et a des enfants blonds, souriants et polis plein sa grande maison. Elle a des parents qui n'habitent pas la même ville mais qui réussissent à l'envahir et à la culpabiliser par téléphone. Elle a des copines mais aucune n'arrive à la cheville de Rose, sa meilleure amie, solidaire de ses misères quotidiennes. Elle est terriblement fleur bleue et ne désespère pas de rencontrer l'homme idéal, ce à quoi elle s'emploie activement."
***

Dans ce deuxième tome, nous retrouvons une Joséphine toujours aussi pétillante, un peu moins hypocrite mais toujours aussi douée pour choisir l'homme de sa vie. Les tracas quotidiens pleuvent
sur la jeune femme qui m'aura par moment fait éprouver plus d'empathie que dans le tome 1. Il faut dire que Joséphine se retrouve dans une situation que l'on peut qualifiée d'embarrassante. J'avais de la peine pour elle et pourtant j'aurai voulu qu'elle se bouge un peu plus le popotin. Cela entraîne heureusement des scènes cocasses et drôles à l'image de l'héroïne.

C'est un tome moins drôle certes mais l'humour y est présent quand même et Pénélope Bagieu bouleverse le quotidien de son personnage pour nous faire vivre de nouveaux moments savoureux. Il reste les personnes proches de Joséphine - sa famille qui n'en perd pas une pour la rabaisser et la faire culpabiliser, ses meilleurs amis qui essayent en vain de lui faire ouvrir les yeux sur son nouveaux petit ami et celui-ci qui est sans aucun doute la cerise sur le gâteau.

J'ai de nouveau passé un excellent moment avec ce tome, j'ai plus apprécié Joséphine même si elle reste très aveuglée par son âme sœur. J'en aurai voulu plus forcément, avoir des scènes plus piquantes, plus sarcastique, mais je me suis bien amusée avec ce tome.

***
Editions: Jean-Claude Gawsewitch
Année de parution: 2008
Nombre de pages: 56
Catégorie(s): Bande dessinée, Humour

1 commentaire:

  1. J'avais aussi passé un bon moment avec ce tome, mon grand regret c'est qu'il soit trop court!

    RépondreSupprimer

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya