- Du 05 au 25 Juillet -
#TeamDGM

14 août 2014

Trois destinées, tome 1: L'impulsive





Titre Vo: Goddess of the hunt
Auteur: Tessa Dare
Editions: J'ai Lu (pour elle)
Collection: Aventures & Passions
Année de parution: 2011
Pages: 376
Catégorie(s): Romance Historique
Saga: Trois destinées










Résumé:

Lucy est amoureuse de Toby, mais ce dernier l'ignore. Pour s'entraîner à le séduire, elle prend comme cobaye Jeremy, l'ami de son frère, un homme austère. Mais Lucy et Jeremy se prennent à leur propre piège.

Mon avis:

Le résumé, quoique court, m'a semblé très alléchant et je me préparais à trouver des scènes assez cocasses entre ses deux individus. Même si les rendez-vous sont là, cela reste une romance assez banale dans le genre avec de bons moments de sensualité.

Le début de l'histoire m'a cependant refroidie puisque nous faisons directement connaissance avec une Lucy très entreprenante avec son ami d'enfance, Jeremy. C'est une jeune femme très belle qui clame s'être mûrie mais qui cache pourtant une petite fille gâtée. J'ai eu du mal à m'entendre avec ce personnage, qui s'obstine dans son entêtement et refuse de regarder la vérité en face. De son côté, Jeremy est très intéressant et est le seul, en tout cas au début, à sortir du lot. Les pensées de Lucy m'ont à de nombreuses fois fait soupirer tellement je l'a trouver idiote:

"Lucy réprima un frisson de joie et se redressa de toute sa hauteur. Toby n'avait pas tenté de voler un seul baiser à miss Hathaway ? Alors il ne pouvait pas être épris d'elle ! Pour preuve, Jeremy et elle, qui n'éprouvaient qu'animosité l'un envers l'autre, en avaient échangé cinq. Chacun plus réussi que le précédent."

Lucy est amoureuse de Toby, un ami de son frère depuis ses douze ans et est persuadée qu'ils sont fait l'un pour l'autre. Quand elle apprends qu'il va bientôt se déclarer à Miss Sophia Hathaway, Lucy décide de passer à l'action et tente de le séduire. Mais elle veut d'abord exercer son pouvoir de séduction et porte son choix sur Jeremy, un autre ami d'enfance de son frère que Lucy apprécie peu. La jeune femme devra alors écouter son cœur et aura moult surprises avant de trouver le bonheur comme de voir sa pire ennemie devenir son amie. Même si ce n'était pas gagné au début - j'ai eu du mal avec le fait que Lucy profite de la gentillesse de Sophia - j'ai appris à l'apprécier de plus en plus au fur et à mesure que son couple avec Jeremy se dessine. C'est un personnage passionné avec beaucoup de caractère qui m'aura finalement plu.

En réalité ce qui m'aura déplu dans ce livre c'est le personnage de Henry, le frère de Lucy ainsi que Toby, qui non contents d'être au courant des sentiments de Lucy pour Toby, s'en amusent beaucoup. J'ai remarqué en lisant ce livre qu'il est de nature chez Tessa Dare de nous mettre un personnage très irritable, qui fait tout pour faire capoter l'histoire d'amour de nos cher héros. Dans Un mariage au clair de lune des Demoiselles de Spindle Cove c'était le cousin de l'héroïne qui se mettait en travers du couple, là il s'agit du frère. Henry se comporte comme un goujat avec Lucy en ne reconnaissant pas les sentiments de sa sœur et en faisant peu de cas d'elle le reste du temps. Mais lorsqu'elle se retrouve fiancé à Jeremy, tout à coup il se change en frère protecteur et essaye de les séparer. Franchement il y à des claques qui se perdent dans ce livre, c'est bien dommage.

Quand à la romance entre nos héros, si je ne l'ai pas trouvé assez développée, c'est un point qui m'a beaucoup plus. Jeremy est un personnage qui m'a énormément plu et qui n'est pas assez présent à mon goût. Ajouter à cela des scènes vraiment drôles entre ces deux énergumènes et il y à tout pour passer un agréable moment. Je regrette juste le passage en vitesse sur le passé de Jeremy qui aurait mérité d'être un peu plus souligné.


1 commentaire:

  1. Ce n'est pas le genre de livre vers lequel je me tourne d'habitude... Mais pourquoi pas ^^

    RépondreSupprimer

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya