- Du 05 au 25 Juillet -
#TeamDGM

16 mai 2014

Mai chez la bibliothécaire


Ce moi-ci, j'ai décidé d'être raisonnable (enfin, autant qu'il est possible) et de me conduire avec respect envers ma Pal, qui n'en finit plus de grandir, de déborder à vrai dire...

Je me suis donc contenter que d'un roman policier et d'un livre sur les vikings! C'est raisonnable, non?




La soeur de l'ombre de Patricia MacDonald aux Edition Albin Michel



Résumé: 

Lorsqu'Alex, jeune étudiante et fille unique, perd ses parents dans un accident de voiture, elle se croit seule au monde. Mais le testament lui révèle l'incroyable secret de sa mère : alors qu'elle était au lycée, elle a donné naissance à une petite fille mise en adoption par la suite. Obéissant aux dernières volontés de sa mère, Alex part retrouver sa demi-soeur Dory... et découvre que celle-ci est en prison pour avoir tué la fille de sa famille adoptive. Dory se dit innocente et, décidée à la croire, Alex mène l'enquête. Mais peut-elle réellement faire confiance à celle dont elle ignore tout ? Lorsque sa propre vie est mise en danger, Alex doit lutter de plus belle contre les doutes et les lourds secrets du passé...






L'Europe des vikings par l'Abbaye Daoulas sous la direction de Claudine Glot et de Michel Le Bris


Avant-propos: 

Ils entrent dans notre histoire dans les larmes et la fureur et s'en retirent sans bruit, comme fondus dans les brumes du temps et les eaux de baptême. Avec pour seule mémoire laissée un long sillage d'effroi, de récit d'épouvante, de villes incendiées, de meurtres et de pillages. Et une étrange fascination, depuis, qui ne cesse de nous hanter, comme une note dans les lointains éveillant une part obscure de nous-même...




Nous les imaginons fougueux et brutaux, à la proue de leurs vaisseaux serpents, volant sur des mers démontées, la hache à la main, ivres de rapines, de sang versé, brûlant de la passion de l'or. D'eux, nous ne voulons plus savoir que l'énergie, l'audace de vaincre, l'aventure maritime, le défi face à la vie, le mépris de la mort: nous les découvrirons ici méthodiques et organisés, législateurs avisés, architectes de génie, orfèvres incomparables, fondateurs de villes, de Dublin à Kiev, commerçants remarquable. Et nul, dans l'Europe médiévale, ne lança sur les mers de si purs chef-d'oeuvre que leur langskips...






Mais le mois de Mai n'est pas encore fini et il se peut que j'oublie ma bonne résolution!
Bonnes lectures!


2 commentaires:

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya