- Du 05 au 25 Juillet -
#TeamDGM

5 janvier 2014

Retour en Série [1] Lost in Austen


Ce que j'en ai pensé:


  La grande force de cette mini-série (quatre épisodes en tout), est sans aucun doute l'humour! J'ai souri et rit tout le long et ce grâce à Amanda Price (le nom est un des nombreux clins d’œils qui figurent dans la série, ici de Mansfield Park), qui est un personnage haut en couleur et tout de suite très attachante: la façon de son petit ami la demande en mariage m'a beaucoup fait de peine et fait rire en même temps!
  Lorsqu'elle débarque dans la vie des Bennet, elle espère être le témoin de la grande histoire d'amour entre Elizabeth et Fitzwilliam, mais celle-ci est dans le monde réel, et de celle de Jane et Bingley, mais telle une Bridget Jones elle va sans le vouloir et avec un langage bien à elle, faire tout capoter!!
  Plus elle veut aider les personnes de son entourage et vouloir provoquer leurs rencontres, plus le roman de Jane AUSTEN va être bouleversé et de différentes manières.

  C'est une bonne idée de départ que l'on nous présente à nous les lectrices assidues du roman de confronter une personne de notre époque à celui du roman, que l'on fait l'impasse sur l'absence d'un personnage très important, notre amie Elizabeth Bennet! Ou est Lizzie?? Et c'est là que j'ai eu un doute au premier épisode, c'est pourquoi j'insiste sur le fait que la série est vraiment très drôle et qu'il faut la regarder au second degré.



  La qualité de cette série tient aussi beaucoup aux rencontres avec les personnages principaux, (autre que Darcy et Lizzie), je salue celle avec l'effroyable Mr Collins qui m'as un peu perturbé, il ne ressemble pas à celui du livre, il a un côté pervers et je n'ai pu me retenir d'éprouver du dégoût lorsqu'il parle à Jane ou quand il lui tripote les cheveux!
L'autre rencontre que j'ai adoré c'est bien évidemment celle avec Mr. Wickham. Je l'ai trouvé bien mieux travaillé que Darcy en faite.


" Parce que je vous surveille. Dès que vous essaierez votre petit jeu, je brandirais derrière vous une enseigne lumineuse disant "Ne croit pas ce gars!"

  On nous offre également des paysages tous aussi magnifiques! J'ai préféré les instants passé dans l'univers du livre que dans celui de la vie réelle.

Les personnages:

Amanda Price: Je l'adore alors que je n'étais pas sur de l'aimer, du moins au début. C'est son franc-parler qui m'as séduite et sa maladresse, mais surtout cette envie qu'elle à d'autres manières et de revenir à un monde de courtoisie et d'élégance. Les plans qu'elle met en place se retournent contre elle, bien malgré elle, car Amanda commet beaucoup d'erreurs.


Fitzwilliam Darcy: Ce Darcy m'a laisser un peu sur la réserve, je ne l'es pas trouvé proche de celui que l'on connaît, il est plus hautain et peu serviable, j'ai trouvé qu'il manquait de bonnes manières. J'ai eu du mal la première fois que j'ai regardé Lost in Austen, à croire en l'histoire d'amour entre lui et Amanda mais ce n'est peut-être que mon opinion. J'ai cependant aimé le clin d’œil à Colin Firth. En réalité, le seul moment où je l'ai trouvé attirant c'est quand il sourit...


Charles Bingley: Tout au contraire, j'ai eu un coup de cœur pour le jeune homme au 5000 livres de rente!! Il est charmant, il a des mimiques assez comiques et bon Dieu!, il met une droite à Darcy!!! Et il est malheureux...on lui a pris sa Jane, enfin il la laisser filer (comme dans le livre mais sans pouvoir faire machine arrière et se faire pardonner). Formidable acteur qu'est Tom Mison, il interprète un Bingley touchant, ivre et maladroit qui me fait apprécier encore plus le personnage!!!



Caroline Bingley: Elle est aussi géniale que méprisable. Sa personne est aussi surfaite que mes espérances de la voir se faire gifler tomber dans l'oubli! Et oui on ne peut pas tout avoir. Il est ici question d'une unique sœur Bingley. J'ai aimé ses remarques et ses piques et dans cette version, on va largement plus loin, motus et bouche cousue, je n'en dirai pas plus.


Les Bennet: Celui que j'ai le plus apprécié est le père et l'acteur qui l’interprète, Hugh Bonneville (Downton Abbey) est formidable! Il a plus de dialogue, n'hésite pas à dire à sa femme ce qu'il pense et à faire chambre à part! On retrouve un peu la complicité qu'à Elizabeth avec son père mais avec Amanda.
  Vient ensuite Mme Bennet, ma grosse déception!! Cette personne n'est plus celle que décrit Jane Austen mais une femme certes qui veut à tout prix marier ses filles mais où donc a bien pu passer la dame aux nerfs fragiles, aux larmes excessives, celle qui aime les potins et dénigrer les autres jeunes filles, la femme bête à la langue bien pendue et au mauvaises manières? Ici je l'ai trouvé méchante et calculatrice!! Moi qui aime tant rire de ce personnage je ne l'ai pas du tout aimé dans Lost in Austen.
  Les filles Bennet sont à mon goût bien moins développées mais plaisantes dans l'ensemble, je n'ai pas retrouvé le duo terrible Lydia/Kitty, même Mary à changer, mais bon c'est une autre façon de voir les choses et cela ne m'as pas dérangé.

Elizabeth et Jane Bennet: J'aurais aimé voir un peu plus Elizabeth, on sait peu de chose sur elle et pourquoi elle ne revient pas dans sa famille. Jane est la seule à ne pas vraiment changé, bien qu'elle tienne tête avec sa mère à Lady Catherine et son amour pour Bingley est si visible qu'elle reste un des personnage qui m'as le plus touché, et quand on voit Mr Collins, on peut saluer son courage!

Petit reproche: je n'ai pas trouvé les sœurs très proches alors que normalement, elles s'écrivent beaucoup et reste tout le temps en contact. Jane est quand même la grande confidente de sa cadette!!



Georges Wickham: On nous offre une véritable différence cette fois avec un homme aussi drôle que dévoué aux autres. Il va aider Amanda à modifier sa gestuelle et son comportement dans la société. Mention spéciale pour le choix de l'acteur, moi qui avait été déçue des Wickham proposés jusqu'à présent.

La conclusion:


  Beaucoup de clin d’œil, d'humour et de rebondissements, je suis resté sur ma faim pourtant, entre les différents rebondissements j'aurais aimé une autre issue à Amanda.


 C'est une jolie série, à voir. Pour celles qui ont aimé la chemise mouillée de Colin Firth, on a droit à la même scène, revisitée pour les jolis yeux d'Amanda!



 Cette série à été une surprise pour moi et une bonne et j'espère que cela vous donnera envie de la regarder et d'être aussi enthousiasmé que moi après les quatre épisodes tout aussi drôles et émouvants les uns les autres.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya