- Du 05 au 25 Juillet -
#TeamDGM

25 janvier 2014

Bilbo le Hobbit - Le livre


Année de publication: 1967
Auteur: J.R.R TOLKIEN
Genre: Fantasy, conte pour enfants
Pages: 426 pages


UNE HISTOIRE DE FAMILLE:


   Le Hobbit n’a d’autre but à l’origine que de divertir les jeunes enfants de Tolkien. Le manuscrit inachevé circule parmi les proches de l’écrivain et arrive finalement chez l’éditeur londonien "Allen & Unwin", qui demande à Tolkien d’achever le récit et de l’illustrer.



Quatrième de couverture:


   " Le hobbit Bilbo Baggins mène une existence paisible dans son trou de Bag End, jusqu’au jour où il croise le magicien Gandalf. Le lendemain, il a la surprise de voir venir prendre le thé chez lui non seulement Gandalf, mais également une compagnie de treize nains menée par Thorin Oakenshield et composée de Balin, Dwalin, Fili, Kili, Dori, Nori, Ori, Oin, Gloin, Bifur, Bofur et Bombur. La compagnie est en route vers la Montagne Solitaire, où elle espère vaincre le dragon Smaug, qui a jadis dépossédé les nains de leur royaume et de leurs trésors. Cependant, pour mener à bien leurs projets, il leur faut un "expert-cambrioleur", et Gandalf leur a recommandé Bilbo. Celui-ci est plus que réticent à l’idée de partir à l’aventure, mais le côté "Took" en lui l'emporte et il finit par accompagner la troupe..."




CHAPITRES: 



Une réception inattendue
Grillade de mouton
Courte pause
Dans la montagne et sous la montagne
Énigmes dans l'obscurité
De Charybde à Scylla
Un curieux logis
Mouches et araignées
Tonneaux en liberté

Un chaleureux accueil
Au seuil de la porte 
Information secrète
Sortis
Feu eau 
Les nuages s'accumulent
Un voleur dans la nuit
Les nuées éclatent
Le voyage de retour
La dernière étape
















L'aventure continue:

   Après avoir vu le premier film de la nouvelle trilogie "Un Voyage Inattendu", pour combler l'attente, je me suis procurer le livre, tiens il était temps!!! Je sais que j'aurai pu le lire bien avant mais je ne le voulais pas avant d'avoir vu les trois films pour ne pas me mettre à comparer le livre et l'adaptation et gâcher mon plaisir.
   Malgré cela, j'ai finit par acheter le livre.


Des pages qui défilent:


   Comme à chaque lecture qui se conclue, les dernières pages sont celles qui sont les plus difficiles à tourner et cette fois-ci n'a pas détourné à la règle.
   Je l'ai finit il y à quelque heures à peine mais je reste totalement bouleversée, c'est le seul mot qui me vient à l'esprit! J'étais rempli de regret, parce que je ne voulais pas que l'histoire s'achève, je voulais rester avec Bilbo et la compagnie. De tristesse, car le dénouement est digne d'une tragédie grecque. De la joie mêlée d'amertume car j'ai tout aimé de ce livre même si le début est long et que l'aventure lentement se met en route, la rencontre avec Beorn donne un nouveau souffle et les pages défilent à vitesse grand V. SMAUG est à la hauteur de mes espérance, méchant, calculateur et dangereux. Amertume?, car j'aurai aimé que certains personnages aient une autre fin mais Bilbo le Hobbit est un conte pour enfant et il faut donc une morale.


   On s'attache très vite au personnage principal; on vit l'histoire principalement à travers les yeux de Bilbo à quelque exception. Il faut saluer son courage et son intelligence qui, grâce à elle, sauve plus d'une fois la quête de Thorin et la vie de la compagnie. Gandalf est peu présent et c'est donc lui qui a la lourde tache de faire en sorte que tout se passe le mieux possible.

   J'aurai aimé avoir plus de détails sur ce qui arrive au gens de la compagnie ainsi que le personnage de Beorn plus approfondit mais comme je l'ai mentionné, c'est un conte donc pas de détails!


Ces moments que j'ai aimé:


   La première rencontre avec la compagnie, les codes de couleurs de leur vêtement, la chanson des nains. Beorn et la présentation loufoque de chaque nains par Gandalf. La forêt de Mirkwood, à l'atmosphère inquiétante que l'on a vite envie de quitter, et les araignées. L'échappée de tonneaux.
Le terrifiant SMAUG et la bataille des cinq armées.

Fin:


   Je recommande fortement ce livre, qui m'a confortée dans l'amour que j'avais pour l'univers de la Terre du Milieu et donné envie de lire les autres livres. Je crois bien que je vais devoir relire celui-là avant de voir le troisième et dernier film "Histoire d'un Aller et Retour". Au moment où j'écris ce billet, je suis toujours aussi abasourdie par l'histoire de ce petit hobbit, je ne me suis pas encore remise de la fin de ce superbe roman. Franchement merci à Monsieur Tolkien de nous avoir donner un aussi bel héritage.

Esgaroth
Bataille des Cinq Armées





















Ce livre fait parti de mes coups de cœur



1 commentaire:

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya