26 avril 2017

Love, be loved, leave, be left de Io Sakisaka - Tome 1


« L'histoire de deux amies, Yuma et Akari, dont les visions de l'amour s'opposent. L'une est une romantique idéaliste tandis que l'autre est une adepte des choix pragmatiques et réfléchis. Leur route croise celle de deux garçons, Kazuomi et Rio, qui ont également une conception personnelle de l'amour. »

    

Je me gardais précieusement ce premier tome de côté. Je voulais d'abord vous présenter mon avis sur «Blue Spring Ride» de la même auteure mais la curiosité fut plus forte. Rassurez-vous, je compte bien un jour vous parler de ce magnifique shôjo qu'est «Blue Spring Ride».

Je ne regrette absolument pas mon choix et je suis même contente de pouvoir lire cette nouvelle série de Io Sakisaka en même temps que tout le monde. Ayant énormément aimer "BSR", j'ai beaucoup aimer retrouver le trait de l'auteur et la douceur qui se dégage de ses dessins.
Ce premier tome est une belle mise en bouche, nous avons déjà droit à quelques petites scénettes typiques des shôjo qui sont bien sympathiques et l'exposition des personnages et de leur vision de l'amour se fait de manière naturelle.

J'aime l'idée de confronter deux visions de l'amour et du couple et la décision de l'auteur de mettre en lumière deux héroïnes. Même si elles sont identifiées comme la romantique (Yuma) et la pragmatique (Akari), elles sont toutes bien plus profondes et leur caractères respectifs les rassemblent et les complètes au lieu de les diviser. Chacune respectent la vision et les idées de l'autre et j'ai beaucoup apprécier ce début d'amitié qui se crée entre les filles.

Peut-être que l'on suit pour le moment plus Yuma que Akari et je suis très curieuse d'en savoir plus, sur l'une comme sur l'autre. La fin de ce premier volume nous laisse sur une surprise qui risque de créer bien des situations compliquées et qui va je le sens, bien rythmer les prochains tomes. Je ne l'ai pas vu venir et j'espère que Io Sakisaka va bien se débrouiller dans son histoire pour ne pas que cette situation devienne pénible par la suite. Dans tout les cas, Yuma tout comme le lecteur, a de quoi cogiter après ce tome.


Tome 1, Tome 2 (à venir), Tome 3 (à venir)

Couverture Love, be loved, Leave, be left, tome 1



Titre original: Omoi, Omoware, Furi, Furare
Auteure: Io SAKISAKA
Editions: KANA
Catégorie(s)/Genre: Mangas (Shôjo)
Nombre de pages: 197


2 commentaires:

  1. Merci pour cette chronique ! Je pense que je vais commencer par lire Blue Spring Ride avant de m'attaquer à cette nouvelle série :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui! Il faut lire "Blue Spring Ride"! ;)

      Supprimer

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya