11 mars 2017

Bungô Stray Dogs de Kafka Asagiri & Harukawa 35 - Tome 1


"Après avoir été expulsé de son centre d’accueil, Atsushi Nakajima se retrouve seul et à la rue. Il rencontre alors un étrange jeune homme du nom d’Osamu Dazai. Ce dernier fait partie de l’Agence des Détectives armés, une troupe d’enquêteurs aux pouvoirs paranormaux, à la recherche d’un mystérieux tigre mangeur d’hommes. Atsushi semble avoir d’étroits liens avec ce tigre, et se retrouve enrôlé malgré lui parmi ces fameux Détectives sur l’initiative de Dazai. Action et batailles entre illustres écrivains à Yokohama!"


Je remercie les Editions Ototo ainsi que Livraddict pour ce partenariat et l'envoi de ce livre.

Je ne connaissais Bungô Stray Dogs que de nom grâce notamment à l'animé. Je pensais à tort en lisant ce premier tome que c'était l'adaptation de l'animé en manga, le cafouillage vient du fait que l'animé nous ai parvenu avant le livre, d'où ma confusion. La petite parenthèse étant fermée, Bungô Stray Dogs, qu'est-ce que c'est?

Le manga suit la mésaventure d'Atsushi Nakajima, chassé brusquement de son orphelinat après l'attaque d'un tigre mangeur d'hommes. Le jeune homme erre en ville à la recherche de nourritures quand il tombe sur un drôle de bonhomme du nom d'Osamu Dazai qui tente de se suicider sous ses yeux . Le ton est donné dès les premières pages et c'est en sauvant cet homme de la noyade que la vie de Atsushi va de nouveau être chamboulée. En effet, Osamu se confit à Atsushi et lui révèle faire parti de l'Agence des Détectives Armés, une organisation regroupant des êtres aux pouvoirs surnaturels qui mettent à profits leurs dons dans des enquêtes que la police ou les militaire n'arrivent pas à résoudre.

Je me suis très facilement fait à l'univers et à l'idée de base du manga qui consiste à reprendre le nom d'écrivains ayant existé pour en faire des détectives des temps modernes. Le petit plus vient avec l'arrivée des capacités surnaturelles que les personnages possèdent et qu'il va être intéressant de découvrir au fil de leurs aventures.
C'est un premier tome qui a un bon dynamisme, avec de très beaux dessins et une intrigue très plaisante. Il pose quelques bases, notamment sur l'Agence dont va faire parti Atsushi, sur les pouvoirs de certains personnages qui sont mis à contribution. D'ailleurs j'aime beaucoup la façon dont sont nommés les pouvoirs, puisqu'ils sont impossibles à deviner (en tout cas pour moi).
L'action à une place assez importante, on est très vite mis au courant des agissements d'un certain "méchant" et tout le cheminement jusqu'à son arrivée dans le manga à été très bien amenée je trouve. Le duo Atsushi/Osamu fonctionne très bien et même la manie de ce dernier, qui peut paraître macabre, arrive à être marrante.

L'humour passe assez bien et une fois qu'on entre dans le vif du sujet on oublie vite cette impression d'étrangeté ou complètement improbable de l'univers mis en place (cela a dû vous taper dans l'oeil dans le résumé je pense) même si j'ai quelques réserves sur un personnage et son utilité mais je verrais çà moi-même dans la suite.

Si j'ai beaucoup apprécié le dessin très fin de Harukawa, je suis un peu déçue de la simplicité dans les décors. J'ai trouvé le fond un peu vide et j'aurai aimé avoir quelques plans sur la ville ou se déroule l'action. Cela ne baisse pour autant pas mon appréciation général de ce manga que j'ai beaucoup apprécié et que j'ai lu très rapidement à mon grand étonnement.

On se rend vite curieux de découvrir les autres pouvoirs et ce qui se cache derrière leurs intitulés. J'ai également beaucoup aimé la dernière partie du manga qui est pleine de rebondissements et de révélations. Akutagawa se révèle un méchant charismatique pour une première apparition et il me tarde de lire la suite des événements.

♦    

Couverture Bungô stray dogs, tome 1

Titre VO: Bungô Stray Dogs
Auteurs: Kafka Asagiri (scènario)
Harukawa 35 (dessins)
Editions OTOTO
Genre: Manga (Seinen)
Pages: 192

1 commentaire:

  1. Je suis contente que tu aies apprécié cette lecture :) Moi ça m'a donné envie de découvrir les vrais auteurs dont la série s'inspire, qu'à ma grande honte je ne connais pas du tout ^^'

    RépondreSupprimer

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya