2 mars 2016

Persuasion de Jane Austen {Relecture} ~ "A Mademoiselle A. E."


Persuasion ~ Relecture ~ Jane Austen
Editions 10-18 - 295 pages - Classique

"Depuis quand une jeune fille a-t-elle besoin qu'on lui dicte sa conduite ? Si elle s'est laissé persuader trop jeune de rompre ses fiançailles, Anne Eliott n'est plus dupe. Et lorsque son ancien amant réapparaît, auréolé de gloire, l'heure n'est pas à l'indécision. Pour Anne, il est temps de faire fi des convenances et de la vanité de son entourage!"

****
Première relecture pour moi de ce roman pour lequel j'avais eu un joli coup de cœur. J'avais beaucoup aimé l'histoire d'amour entre Anne et Frederick. A l'époque, je voulais combler le manque que j'avais ressentit en voyant l'adaptation de 2007. L'histoire me plaisait mais j'avais trouvé que le film manquait de chaleur et surtout cette image très grise m'avait perturbé.

Cette première lecture avait donc été une très belle découverte et aujourd'hui je dois dire que j'ai plus apprécier ma lecture qu'à l'époque. C'est difficile de se plonger dans un roman de Jane Austen la première fois, avec toute la palette de personnages (plus ou moins importants), les différentes familles, les liens divers entre chacun et j'ai eu plus de facilité cette fois-ci à entrer dans le roman.
J'ai pu mieux apprécier ma lecture et ainsi me concentrer un peu plus sur les personnages, en particulier sur Anne qui m'a complètement surprise. J'avais oublié à quel point j'aimais ce personnage et cela à été un plaisir de suivre l'histoire de son point de vue.
A chaque fois que je la lis, j'ai ressens la même euphorie. Je parle évidemment de la lettre du Capitaine Wentworth qui par de simple mot, à conquit une nouvelle fois mon petit cœur. Pour une raison que j'ignore, j'avais le souvenir que la lettre était un peu plus longue mais peut-être est-ce mes souvenirs qui me jouent des tours?

Que dire d'autre à part que j'aime toujours autant sinon plus l'écriture de Jane Austen, sa manière de présenter ses personnages, de se moquer d'eux quelque fois, et de nous confier les derniers retournements de situation avec beaucoup d'humour. C'est vrai que la fin est un  peu rapide et que j'aurai aimé en savoir plus sur les personnages (surtout en ce qui concerne le cousin Elliot), mais on ne peut évidemment pas le reprocher à l'auteur.
Je relirais c'est certain ce roman à l'occasion et je suis contente de l'avoir fait cette année!

Pour découvrir ma chronique à l'époque de ma première lecture, cliquez ici!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya