20 octobre 2015

London Road ~ Samantha Yound défait les apparences!

Couverture Dublin Street, tome 2 : London Road
Samantha Young ~ On Dublin Street, book 2 ~ Tome 2
Éditions J'ai Lu - 472 pages - Romance Contemporaine

****
"Entre un père absent et une mère alcoolique, Johanna Walker,vingt-quatre ans, a toujours agi dans l’intérêt de son petit frère Cole. Pour lui assurer un avenir confortable, elle va même jusqu’à choisir ses partenaires selon l’épaisseur de leur portefeuille… Mais avec Cameron MacCabe, ce fragile équilibre vole soudain en éclats. Si son nouveau collègue du Club 39 ne répond en rien à ses « critères de sélection », se montrant même particulièrement mesquin avec elle, son regard ténébreux laisse pourtant entrevoir la promesse d’une passion interdite et tumultueuse. Aussi, lorsque Cameron emménage dans son immeuble, Jo est tentée, pour la toute première fois, de faire passer ses propres désirs en priorité…"


Après avoir été complètement sous le charme de Sing, vous pouvez facilement deviner que je n'avais aucune envie de quitter le registre de la romance contemporaine et voulant depuis quelque temps déjà, reprendre la série Dublin Street de Samantha Young, l'occasion était toute trouvée. Je me suis aperçu après ma lecture que j'avais lu le premier tome juste après le second des Stage Dive. Comme quoi!

Si je ne me suis pas jeté sur la suite la dernière fois c'est parce que j'avais très peur de ne pas apprécier le personnage féminin, Jo, qui était déjà présente dans le tome 1 et qui ne m'avait pas particulièrement plu. Le côté "intéressée par l'argent" me retenait un peu de l'apprécier et de vouloir découvrir son histoire. Ce qui m'a poussé à passer outre mon hésitation: l'avis positif de ma sœur qui a beaucoup aimé ce deuxième tome et l'envie de retrouver le groupe d'amis de Joss et Braden.


Comme expliqué un peu plus haut, ce deuxième tome est consacré au personnage de Jo (Johanna) amie et collègue de Joss au Club 39. Se montrant assez superficielle dans le tome 1 (cela reste mon impression), Jo a comme ligne de conduite de ne sortir qu'avec des hommes riches, ou en tout cas, qui ont les moyens de vivre aisément. Ce mode de vie est vite expliqué au nom de son frère, Coll, qu'elle a élevé comme son propre fils et qu'elle continue à subvenir à ses besoins. On comprend alors très vite que Jo à le cœur sur la main mais qu'elle ne se donne rien en retour, de peur de perdre tout ce que à quoi elle tient. C'est sans compter sur sa rencontre avec Cameron, qui va mettre à mal toutes ses résolutions et bouleversé sa vie. Leur relation ne sera pas de tout repos, Cameron se laisse plusieurs fois berné par les apparences et se montrent cassant avec Jo qu'il prend pour une bimbo opportuniste. Son attirance ne fait que renforcé sa morgue et les deux protagonistes auront besoin de l'aide de leurs entourages pour faire tomber les masques.
Jo m'a énormément plu, du début à la fin. Je pensais à tord que je n'arriverais pas à m'attacher à elle, à ne pas comprendre sa vision des choses et de toujours avoir une impression de malaise face aux hommes qu'elle a l'habitude de fréquenter. Autant dire que j'ai vite revu mon jugement. Face à autant de cœur et de courage, impossible de résister à ce personnage absolument touchant. J'ai aimé la voir combattre la fausse Jo (celle qui flirte, qui étouffe ses envies et qui colle ses opinions sur celle de ses petits amis) pour devenir elle-même. C'est un travail sur soi très difficile à entreprendre mais Jo s'en donne la peine et même si elle est assaillie de doutes (ce qui est tout à fait normal) elle veut y croire et se donne entièrement à son couple. Elle va aussi se voir confronté à son passé et Jo aura besoin de toute sa combativité pour surmonté les épreuves. Vous l'aurez compris, j'ai eu un véritable coup de cœur pour ce personnage.
De son côté, Cameron à mis du temps à me plaire, juste le temps pour lui d'ouvrir les yeux sur Jo. Sa manière très agressive de lui parler me la fait un peu détesté je dois l'avouer, mais quand il devient évident qu'il ferait tout pour elle, c'est juste un amour. Je crois bien le préférer à Braden, de même qu'avec Jo que je préfère à Joss, c'est dire le talent de l'auteur de réussir à nous faire aimer autant de personnages.
Toutefois, j'ai beau avoir apprécier ce couple, ils m'ont quand même et chacun leur tour, donné des raisons de douter d'eux. Ils m'ont fait une belle frayeur l'un après l'autre. Heureusement que ce ne sont que de petits passages qui sont vite rattrapés par d'autres moments de tendresses et instants caliente!
Samantha Young a un talent certain pour créer des personnages masculins aux répliques cinglantes (voir méchantes). J'ai autant détesté Cam que Braden lorsqu'ils se montrent intransigeant et dur avec la femme qu'ils aiment (même si c'est fait exprès) ce n'est pas un reproche (du tout) juste une constatation (et c'est pour cela aussi qu'on les aimes).

Je crois que je ne remercierais jamais assez Samantha Young pour avoir pris la peine de garder tous ses personnages dans un seul livre. Que ce soit Joss et Braden ainsi que la famille de celui-ci: Les Nichols (avec le monde que cela englobe), Samantha Young réussi aussi le pari de nous en présenter de nouveaux sans que tous ne prennent la vedette au couple principale ni à l'intrigue. J'ai énormément aimé Coll, le petit frère de Jo qui, sous son abord ronchon et détaché, aime profondément sa sœur et n'hésite pas à la défendre. Grâce à Jo et Cameron, nous faisons connaissance avec Olivia et Nate et j'avoue avoir eu très envie de les connaître plus de suite.

Si vous avez aimé Dublin Street et ses personnages, vous ne serez absolument pas déçu de cette suite. London road tient toutes ses promesses et plus encore, c'est un deuxième tome très complet. Une réussite. Jo et Cam se sont révélés très attachants et j'ai eu un petit regret en les quittant. Cela va être dure de faire mieux!


3 commentaires:

  1. Ce n'est pas vraiment mon genre de lecture, je pense .. mais contente qu'il t'aie plu :)

    RépondreSupprimer
  2. C'est après ton avis sur Beautiful Bastard que j'avais commencé cette saga..Du coup, je sais que je peux te faire confiance concernant le registre ;)
    Si l'occasion se présente, je lirai le premier tome ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense vraiment que cette série peut te plaire!
      Ça me touche que tu me fasse confiance! <3

      Supprimer

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya