11 mai 2015

Ne me touche pas

Tahere Mafi
{Insaisissable}
Tome 1

Couverture Insaisissable, tome 1 : Ne me touche pas

***
" “Ne me touche pas”, je lui murmure.
Je mens mais ne lui dis pas. J’aimerai qu’il me touche mais ne lui dirais jamais.
Des choses arrivent quand on me touche. Des choses étranges. De mauvaises choses. Des choses mortelles.
Juliette est enfermée depuis 264 jours dans une forteresse pour un accident.
Un crime.
264 jours sans parler ni toucher personne. Jusqu’au moment où un gardien vient partager sa cellule. Derrière sa nouvelle apparence, elle le reconnaît : c’est Adam, celui qu’elle aime en secret depuis toujours."

***
Après ma lecture de la saga La trilogie des gemmes, j'avais peur que mes lectures suivantes en pâtissent un peu, tellement j'avais adoré lire cette saga. Je redoutais un peu un passage à vide où des lectures moins captivantes mais, une fois encore, j'ai fait confiance à une personne proche de moi et me suis plongé dans le 1er tome de la saga Insaisissable de Tahere Mafi.

Bien que je l'ai commencé assez tard dans la soirée, le livre ou plutôt l'histoire était tellement captivante et l'écriture de l'auteur si fluide que je n'étais pas loin des cent pages. Ç'aurait pu être un coup de cœur et j'en garde encore aujourd'hui un très bon souvenir (et j'attends avec impatience de pouvoir lire la suite!) mais manque de bol je n'ai pas adhéré à l'histoire d'amour entre notre héroïne, Juliette, et Adam.
La partie qui m'a le plus subjugué et accroché à été tout le cheminement entre l'isolement de Juliette (le début donc), jusqu'à sa "sortie" (si on peut l'appeler ainsi). Toute cette partie où Juliette est renfermé sur elle-même et où elle doit se reconnecté si je puis dire à la réalité ainsi qu'au chose simple de la vie (comme parler!). Pendant longtemps, elle essaye de nous convaincre qu'elle est un monstre alors que tout ce qu'elle à essayer de faire jusqu'à son enfermement montre le contraire. Rejeté depuis toujours, c'est un être à la fois torturé mais fort qui m'a étonné par sa rapidité et sa facilité de réhabilitation. Elle comprend très vite qu'elle va être utilisé par les forces de l'ordre contre les ennemis du Rétablissement et se débat contre les plans de Warner, commandant  du secteur 45.

Elle va obtenir de l'aide d'une personne qu'elle ne croyait plus revoir, je n'en dit pas plus, mais j'ai trouvé qu'elle faisait trop facilement confiance à cette personne. Dés le début, pour moi, cette relation entre elle et Adam et à la fois trop simple et trop gnangnan.
J'aurai aimé que sa confrontation avec Warner, et donc avec ses peurs, dure plus longtemps (je sais, je suis une sadique), parce que la suite perd un peu de cette ambiance sous haute tension pour se consacré au couple Juliette/Adam. Pas longtemps, heureusement, car l'action revient assez vite et le tome se termine sur des tonnes de révélations. 

Pour en revenir à la relation Adam/Juliette, ce qui me gêne en réalité c'est que tout entre eux va un peu vite pour moi et me semble peu naturelle. Juliette n'est censé jamais avoir eu de contact physique avec personne et ne pas avoir parler à un être humain depuis presque un an et pourtant, tout d'un coup, cela lui semble (presque) familier et naturel. Elle place trop vite, pour moi, sa confiance en Adam (même si c'est vrai qu'il est gentil et qu'il agît en vrai héros). Je pensais simplement qu'elle aurai mis plus de temps à se rapprocher de lui et qu'elle aurait garder plus longtemps une attitude froide et renfermé. Ce qui m'aurait paru plus logique.

Mise à part la phase "pays des bisounours", Juliette m'a beaucoup touché (j'émettrais seulement une réserve sur sa capacité à verser des larmes à chaque fois qu'il lui arrive un truc). Je fais le vœux que dans la suite elle prenne plus confiance en elle et arrête de pleurer sur elle-même. Je la vois très bien évoluer et avec l'apprentissage et le contrôle de son pouvoir, elle pourrait en étonner plus d'un à commencer par elle-même.

Il y à également deux autres personnages qui m'ont plus (et il faut dire qu'il n'y en a pas des masses dans ce premier tome). Je parle tout d'abord de Warner (et oui!). Même son côté psychopathe m'a séduite. Je ne dis pas que ce qu'il fait est bien mais c'est le seul à avoir une personnalité très séduisante (avec Juliette) et les faces à faces avec la jeune femme m'ont beaucoup plu; elles créent beaucoup de tensions et contrairement à Adam qui à endossé le rôle du protecteur-beau-gosse-bon-sur-tout-rapport-et-en-plus-gentil-par-dessus-le-marché (il m'énerve) lui est plutôt tout en nuances. On ne sait jamais ce qu'il va nous sortir où faire, ni s'il joue un rôle.
L'autre personnage à m'avoir plus est Kendji! Malheureusement je trouve qu'on ne le voit pas assez dans ce tome. Comme il y à beaucoup de tension dans ce livre, çà fait du bien d'avoir quelqu'un comme lui, prêt à faire une blague douteuse et qui arrive à rendre l'atmosphère moins pesante.

Les derniers chapitres nous apprennent beaucoup de chose sur ce qui se passe dans le monde et sur les capacités de Juliette. Mais je ne peux rien dire sans spolier donc je me tais!
Ce que l'on découvre à la fin de ce tome pousse vraiment à lire la suite et j'ai vraiment eu du mal à ne pas passer au tome 2 directement.


***
Très bonne découverte!
***


Titre VOShatter Me, book 1
Éditions: Michel Lafon (Poche)
Année de parution: 2014
Nombre de pages: 430
Catégorie(s): Science-Fiction/Jeunesse


4 commentaires:

  1. Je n'ai lu ta chronique qu'en diagonale, je veux garder le plus de surprises que possible! Ce livre m'attend dans ma pile à lire mais il va sûrement y rester encore un petit moment, j'ai d'autres lectures qui m'attirent plus :3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseille vraiment cette lecture, moi aussi il est resté longtemps dans ma pal! :D

      Supprimer
  2. Ne t'inuiètes pas, on voit beaucoup Kenji dans la suite d ela trilogie ;) Je suis d'accord avec toi pour la relation entre Juliette et Adam qui est trop rapide et que je n'apprécie pas plus que ça.
    Warner est mon personnage préféré dans cette saga, j'adore toutes ses nuances. J'espère que la suite te plaira, pour moi cette trilogie est un coup de coeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Çà fait plaisir quelqu'un du même avis! ^^ Mais c'est vrai que j'ai hâte de voir évoluer tout ses personnages, surtout Warner! :D

      Supprimer

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya