11 janvier 2015

Le capitaine Griffin

Lisa Kleypas
Saga: La famille Vallerand
Tome 2


Couverture La famille Vallerand, tome 2 : Le capitaine Griffin

***

"À bord du bateau qui la conduit à La Nouvelle-Orléans, Célia Vallerand redoute l'avenir. Cependant, elle ne s'attendait tout de même pas à une attaque de pirates ! Dans l'embuscade, son mari Philippe trouve la mort. Captive des boucaniers, la jeune veuve est achetée par le mystérieux capitaine Griffin, qui ne vaut guère mieux que ces racailles. Dominateur et cynique, il prend ce qu'il veut quand il le veut. Révoltée par sa brutalité, Célia ne peut cependant lutter contre la passion qu'il éveille en elle : Griffin la fascine."


***

Suite de L'épouse volée, ce deuxième tome de La famille Vallerand ne rassemble pas la magie du premier et n'à pas réussi à combler mes attentes bien qu'elles n'étaient pas fortes. Je m'attendais à une histoire dans la lignée du premier tome mais malheureusement ce capitaine Griffin est dépourvue de tout ce qui m'avait plus. J'ai plus d'une fois été choquée par le comportement du Monsieur et surtout par les changements psychologiques effectués sur lui, alias Justin Vallerand, fils de Maximilien (tome 1). Par son caractère, par ces actes et pour le changement total du personnage, j'ai été déçue. Là où il y avait eu un travail de confiance qui se faisait tout au long du premier tome avec son paternel, c'est comme si l'auteur avait donné un coup de gomme à tout cela et nous remettais le couvert ensuite avec un problème d'entente entre Justin et son père, où il nous est expliqué qu'ils avaient toujours eu du mal à se parler et à se faire confiance! Donc tout le travail et le dévouement de Lysette (tome 1) n'à servit à rien! Incroyable!

Le personnage de Justin, je le dis bien, n'est qu'une ordure. Son comportement est celui d'un gros conn***. Il ne se préoccupe pas de faire du mal à Célia. Il n'a aucun remord et ne laisse rien le freiner. Après, bon, c'est vrai qu'il perd cette brutalité en même temps que naît une passion entre lui et Célia mais cela aurait été bien bizarre s'il ne changeait rien à ses manières et je n'aurai plus rien attendu de lui ni du livre. Cependant le décalage entre le Justin pirate et le Justin qui veut bien faire est assez mal mené je trouve. J'ai eu l'impression qu'on essayait d'oublier ce côté là de lui et qu'on voulait lui prêter des circonstances atténuantes. Du genre: Il ne pouvait pas être aussi parfait que son frère alors il ne lui restait plus qu'à rejoindre le côté des bandits!

Le personnage féminin au début du livre est malmenée comme jamais et j'ai pu comprendre sa détresse. Cependant, elle m'a vite énervé par la suite. A la fin, c'est à peine si je ne l'a surnommé pas "La chouineuse", tellement elle ne fait que çà. Madame pleure, et pour pleins de raisons.
Après sa première rencontre avec Justin (qui se fait encore appelé Griffin à ce moment-là) qui l'a profondément "marquée", Célia à peur de se retrouver face à son "sauveur". De jeune mariée, elle passe vite à jeune veuve et elle à peur de ne pas s'adapter à son nouveau pays (qui est à l'origine la France, merci pour le clin d’œil!), ni à sa nouvelle famille. (Quand je pense au pauvre Philippe!) Mais elle tient à sa nouvelle liberté et profite de son isolement chez les Vallerand pour se ressourcer après ses terribles épreuves, les oublier ou bien les ressasser selon son humeur! Quand Justin revient, dans un état proche de la mort, elle ne comprend pas ce qui la pousse à le soigner, ce besoin d'être auprès de lui alors qu'elle est censé le détesté et le maudire. Pendant ces moments elle m'a fait penser à une victime aimant son bourreau. Puis lorsque celui-ci se remet de ses blessures, elle redevient elle-même, c'est à dire distante et froide. Ce n'est certainement pas le genre d'héroïne que j'affectionne!

Franchement, je ne sais pas quoi penser de leur évolution sentimental. Cela ne fait ni chaud ni froid à Justin de "profiter" de la veuve de son frère au début de leur rencontre. Célia est partagée entre un début de sentiments envers Justin et la mémoire de son époux. Compréhensible, je dis bien, mais si elle ne se sentait pas obligé de pleurer...

La fin se rattrape heureusement avec un couple unis voulant à tout prix protéger l'autre. Même si la passion est là et qu'elle rehausse un peu le niveau, je regrette le chemin parcouru pour en arriver là. La Louisiane est toujours dépaysante même si ce n'est pas mon lieu de prédilection préférée mais j'ai retrouvé avec plaisir le couple Max/Lysette. J'ai aimé l'évolution de leur couple et savoir qu'ils avaient eu d'autre enfants. Ces petits moments passés avec eux fait beaucoup de bien au récit et m'ont permis de supporter ma lecture et d'avancer.

En conclusion, je redirais que ce livre est loin d'avoir la qualité de son prédécesseur. Il y à du bon cependant mais je n'aurai retenu de ma lecture qu'un sentiment de gâchis. Trop de choses m'ont déçues et c'est dommage. Peut-être aurait-il mieux valu ne pas écrire de suite...


***


Titre VOOnly with your love
Editions: J'ai Lu (pour elle)
Collection: Aventures & Passion
Année de parution: 2014
Nombre de pages: 438
Catégorie: Romance Historique


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya