9 décembre 2014

Le paria

Sarah MacLean
Série: Le cercle des canailles
Tome 3



"Accusé du meurtre de sa belle-mère, Mara Lowe, Temple doit renoncer à la haute société et à son titre de duc. Douze ans plus tard, Maria fait sa réapparition et propose un marché à Temple : son absolution aux yeux de la bonne société en échange du paiement des dettes de son frère."


***


Il est parfois dangereux de se fier aux avis des autres. Parce que j'avais lu des avis mitigés sur ce tome, j'ai faillit passer à côté de ce coup de cœur. C'est pour cela que dorénavant je ne lirais plus les avis avant de lire un livre, en ce qui concerne la romance.

Du coup, vous pouvez le devinez, je n'étais pas très pressé de lire ce livre, alors que j'adore cette saga. Et lorsque j'ai eu finit de le lire je me suis demandé comment on ne pouvait pas aimé ce tome! Je n'étais pas en colère contre ceux qui avaient été mitigé par leur lecture mais plus surprise que ce livre n'est pas le succès qu'il mérite.

Loin de l'image de la femme calculatrice et sans remord qu'on nous présente et que j'avais retrouvé quelque part, j'ai fait la connaissance d'une Mara qui était pleinement consciente de ce qu'elle avait fait et qui était prête à réparer ses erreurs.
Ce n'est pas comme si elle vivait dans le luxe depuis...D'ailleurs il faut se remettre dans l'ambiance de l'époque: Qu'aurait pu faire une jeune fille de seize ans après un tel acte? Mara à misé sur la mauvaise personne et elle le paye depuis douze ans. C'est un véritable poids sur la conscience et elle a consacré ses douze années à minimisé sa faute. Ce n'est pas la méchante de l'histoire et si on réfléchit, Temple ne serait pas ce qu'il est devenu. Il serait resté le même individu irresponsable et peu soucieux des autres. Dans un sens, un peu tordu j'en conviens, Mara la sortie de son cocon de fortune pour lui montrer la réalité des choses.
Sil l'avait voulus, Temple aurait pu s'astreindre de cette réputation, faire fit des rumeurs et de son orgueil, quand on connaît l'hypocrisie de l'aristocratie de l'époque! Il a préféré leur donné raison. Je ne défend ni ne descend aucun personnage puisque j'ai également adoré le personnage de Temple. J'ai même trouvé que c'était le plus séduisant (héros) des trois jusqu'ici.

C'est la première fois que je rencontre des personnages aussi encré dans la réalité, ils n'ont pas les mêmes préoccupations des autres. Je les ai trouvé plus matures en tout cas que tout les autres personnages.
Ils ont tout deux commis une erreur de jeunesse mais doivent-ils pour autant en payer le prix jusqu'à la fin de leur jour? Ne peuvent-ils revenir sur ce qui à été fait? Cela aura pris son temps (douze ans) mais Mara à enfin la possibilité de réparer son erreur. Et si elle propose un tel marché à Temple c'est pour une cause plus noble que celle décrite dans le résumé.



"Le héros enchaîné était adossé à un rocher, le visage déformé par la douleur, tandis que Zeus, sous la forme d'un aigle noir, lui déchiquetait la poitrine. Mara connaissait l'histoire. Les dieux avaient voulus châtier Prométhée pour son insolence. Pour leur avoir voler le feu afin de le donner aux hommes. Pour avoir pensé qu'il pouvait s'arroger les mêmes droits qu'eux..."


Il est indéniable que Mara m'a beaucoup touché, c'est le personnage féminin que je préfère de la saga. J'adore son courage, sa volonté mais aussi que malgré ce qui se passe entre elle et Temple elle ne perd pas son objectif premier: rendre à Temple ce qu'elle lui a pris.

Si j'avais une autre appréhension au sujet de ce livre c'était au sujet de Temple. Ce personnage ne m'avait pas intéressé plus que cela dans les autres livres, je pensais donc qu'il serait, du coup, un peu mou. Tout le contraire s'est produit évidemment. D'abord résolu à ruiner la vie Maya, qui la privé de sa respectabilité et entaché son nom, puis partagé entre la vengeance et un sentiment protecteur envers elle, il n'a rien oublié de l'effet que la jeune femme avait produit sur lui et va finir, peu à peu, par ouvrir les yeux sur son propre comportement de l'époque.

Le fait que ces deux individus vont se côtoyer et apprendre à se connaître à travers la vie de tout les jours, ils vont finir, entre regrets dévorants pour elle et sentiments protecteur pour lui, par se rapprocher. C'est l'un des plus beau couple que j'ai pu voir jusqu'ici. Tout est dans la simplicité: certaines scènes m'ont tiré les larmes aux yeux quand d'autres m'auront fait rire. D'ailleurs j'ai eu un fou rire grâce à Mara et au personnage de Bourne (personnage du premier tome).

Je ne sais que dire d'autre de peur de me répéter. C'est assurément le plus réussi des trois (tomes), en émotion comme en rire. J'avais été touché par la relation "amis d'enfance" de Bourne et Pénélope (tome 1) mais là c'est complètement différent. Il y à une palette de sentiments dans celui-ci...
J'aurai également pris beaucoup de plaisir à retrouver les personnages des tomes précédents. A cause de mauvaises critiques j'ai faillit ne pas lire ce petit trésor. Ce tome dépasse toutes mes espérances et je vous invite grandement, chaleureusement à le lire!!!

PS: Quand à Chase, qui doit conclure cette saga, apprendre son secret à eu l'effet escompter, j'ai hâte de lire son histoire. Comme je n'ai pas cherché son secret, j'ai été plus que surprise et je me suis même demander si l'auteur n'étais pas folle. C'est inattendue et cela m'a fait rire.


***


Titre VO: No good duke goes unpunished
Editions J'ai Lu
Aventures & Passions
2014 / 374 pages

Tableau: Prométhée (Elsie Russell)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya