7 septembre 2014

Osez 20 histoires d'infidélité

Titre VO:

Osez 20 histoires d'infidélité

Auteur:

Collectif

Editions:

La Musardine

Année de parution:

2010

Nombre de page:

247

Catégorie(s):

Nouvelle(s), Erotique


Résumé:

Vous n'avez jamais songé à tromper votre partenaire ? Alors n'ouvrez surtout pas ce livre : il pourrait vous donner de vilaines idées... Expérimentations secrètes d'un époux modèle, vengeance d'une femme qui trompe son mari en appliquant à la lettre ses fantasmes extraconjugaux, excitation d'un homme qui forge son désir pervers dans les infidélités de son épouse, écart accidentel après une soirée trop arrosée ou infidélité assumée et rituelle, ces 20 histoires, entre culpabilité et ivresse des sens, vous surprendront et vous séduiront.

Mon avis:

20 histoires totalement consacrées à l'infidélité: j'avais peur de rester longtemps sur cette lecture et je vous rassure, je l'ai lu en une après midi. Au final je suis tout de même contente de pouvoir vite passer à autre chose vu que ce n'était pas un sujet qui me touché particulièrement. Je redoutais de ne pas être d'accord avec certaines choses et finir par ne pas apprécier ma lecture mais j'ai passé un bon moment avec ce livre en définitif.

Cela fait un moment que je l'ai lu, je ne garde pas toutes les histoires en tête. Elles se différencient en plusieurs thèmes, cela va de la vengeance à de nouvelles expériences (personnelles ou pour le couple). Certaines m'ont plu comme d'autre m'auront déplu, certaines m'auront même ennuyées et j'en ai trouvée d'autre totalement absurde.

Le style d'écriture ne change pas trop suivant les histoires ce qui permet une facilité d'adaptation de la lecture. Les pages défilent vite et on arrive facilement a la fin. Certaines sont racontées sous forme de confessions alors on peut s'interroger sur la véracité du récit (vrais souvenirs ou fantasmes de l'auteurs?) mais elles paraissent tellement vraies que je me suis prise au jeu.

Osez 20 histoires d'infidélité est un livre avec lequel j'ai passé un bon moment en général. C'est le premier "Osez" que je lis et je suis plutôt convaincue par cette formule. A réessayer.

1 commentaire:

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya