28 août 2014

Trois destinées, tome 2: L'aventurière






Titre Original: Surrender of a Siren
Auteur: Tessa Dare
Editions: J'ai lu (pour elle)
Collection: Aventures & Passions
Année de parution: 2011
Catégorie(s): Romance historique
Saga: Trois destinées









Résumé:

Prête à tout pour fuir un mariage sans amour et les contraintes de la bonne société, Sophia Hathaway, une riche héritière qui n'a connu que le luxe, rompt ses fiançailles, jette ses pinceaux et ses carnets à dessin dans une valise et, sous une fausse identité de préceptrice, embarque à bord de l'Aphrodite. Elle veut vivre selon sa fantaisie, libérée des convenances et des interdits... Mais il y a un monde entre les esquisses coquines qu'elle trace en marge de son livre de chevet et le jeu dangereux qu'elle joue auprès du corsaire un peu trop séduisant, qui n'hésiterait pas à lui voler sa vertu et ses économies.

Mon avis:

Ce deuxième tome de "Trois destinées" à réussi à me captiver malgré un début difficile et des personnages parfois casse-pieds. L'aventurière m'à entraîner dans son périple à travers les océans et m'à donner quelque moments de bonheurs.

J'avais été emballé par le personnage de Sophia dans le premier tome: sa façon de s'inventer des histoires et sa manière à elle de vouloir à tout prix vivre une passion amoureuse. J'avais été amusé par son tempérament et pour son amitié sans faille à Lucy. C'est pourquoi j'ai été un peu déconcerté dans la toute première partie du roman. Sophia a un peu perdue cette étincelle malicieuse et laisse place à une fille bien comme il faut. Je me suis posé des questions - j'avais peur d'être finalement déçue par elle - mais heureusement rassuré par la suite. C'est un personnage avec un caractère insoupçonné qui ne se laisse pas marché sur les pieds et qui est prêt à tout pour celui qu'elle aime mais elle a beaucoup à apprendre quand il s'agit de dire la vérité et c'est là qu'elle devient vite énervante. (Sophia à quitter son fiancé juste avant leur mariage et compte devenir gouvernante le temps de devenir majeur pour tirer profit de son héritage). Dès le début le lecteur est averti de cette mésaventure mais il faudra attendre longtemps pour que Sophia elle-même en parle. La deuxième chose que je pourrai reprocher à ce personnage c'est qu'elle prends facilement la fuite au lieu de s'expliquer. Malgré cela, j'ai apprécier ce personnage dans les moments forts de l'histoire.

Le personnage de Gray est tout aussi complexe puisqu'il peut se montrer sympathique et charmeur et tout à coup devenir une vraie tête de mule qui ne veut rien entendre. C'est aussi un personnage fort attachant qui met les besoins de sa famille au dessus des siens. Il veut se repentir de ses années de corsaire et veut ce qu'il y à de mieux pour ses proches même si, eux, ne lui ont rien demander. Pour que ses projets aboutissent et pour retrouver l'amitié de son frère, il doit a tout prix se comporter respectablement, ce qui veut dire rester loin de Sophia qui ne le laisse pas indifférent. Il peut cependant être de mauvaise fois lorsqu'il comprend que Sophia lui cache des choses mais il est quand même parvenu a me plaire. Une scène en particulier avec lui m'a beaucoup plu et m'a fait sourire plusieurs fois.

J'adore les périples en mer et j'ai retrouvé avec plaisir cet élément de l'histoire qui est bien exploiter dans ce roman. On a droit à quelque péripéties et dangers qui booste l'histoire et rapproche les personnages. Les membres de l'équipages sont un plus et je les ai beaucoup apprécier. J'ai passé un bon moment en compagnie de ce couple. C'est un roman très sympathique qui se lit très vite et j'ai apprécier ma lecture.

Il me reste à lire le troisième et dernier tome et même si le résumé m'a plut, je ne sais pas si je le lirai pour autant. Les protagonistes de ce dernier ne m'ont pas convaincu dans les précédents, entre Toby qui m'a tapé sur les nerfs dans le premier tome et Isabel qui m'a l'air d'être une sacré nunuche, je préfère passer mon tour. Mais qui sait, un jour peut-être me laisserai-je tenter?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya