8 août 2014

La planète des singes 2: L'affrontement



Fiche Technique du film:

Titre original: Dawn of the Planet of the Apes
Réalisation: Matt Reeves

Scénaristes

Mark Bomback
Scott Z. Burns
Rick Jaffa
Amanda Silver

Acteurs:

Andy Serkis: César
Jason Clarke: Malcolm
Gary Oldman: Dreyfus
Keri Russell: Ellie
Kirk Acevedo: Carver
Toby Kebbell: Koba

Genre: Science-Fiction


Bande Annonce:



Résumé:

Une nation de plus en plus nombreuse de singes évolués, dirigée par César, est menacée par un groupe d’humains qui a survécu au virus dévastateur qui s'est répandu dix ans plus tôt. Ils parviennent à une trêve fragile, mais de courte durée : les deux camps sont sur le point de se livrer une guerre qui décidera de l’espèce dominante sur Terre.

Mon avis:

J'avais gardé un bon souvenir du premier film, celui de 2011, même si je ne me souvenais pas de tout non plus. La planète des singes, l'affrontement faisait parti des films que je souhaitais voire, pas particulièrement au cinéma, je me serais contenter de le voir en DVD. Mais là il aurai fallut attendre encore et vu ce que promettait la bande annonce c'était juste pas possible. Au final je ne regrette pas du tout d'y être aller. Ce film à été une excellente surprise tant au niveau visuel que émotionnel. S'il ne fallait retenir qu'une chose de ce film, c'est la performance de l'acteur Andy Serkis en César qui m'a juste bluffé.

Concernant l'histoire, je l'ai trouvé originale dans le sens où les hommes et les singes vont devoir s'entraider ou du moins faire une trêve. Ils ne sont pas non plus en guerre puisque les deux clans ont d'autres soucis en tête. Les hommes ont besoin de courant et César veut la paix pour son peuple. Malgré des choses pas très subtil comme la première rencontre entre les deux "groupes", j'ai parfois trouvé les dialogues entre les humains un peu plat. Certains choses sont facilement devinables dans le déroulement du film, on sait un peu d'avance ce qui va se passer mais ce n'est pas un gros défaut en soi car l'histoire reste très prenante.

Les acteurs sont tous très bons même si je n'ai pas trop accroché au personnage principal humain, Malcom, j'ai eu l'agréable surprise de retrouver l'actrice Keri Russell qui joue dans Austenland. Après y à pas à dire, Andy Serkis est juste gé-nial! Son interprétation m'a énormément impressionné et j'avais facilement les larmes aux yeux. J'ai cependant était déçue de voire que Gary Oldman avait un rôle moins important que le laisse pensé la bande annonce. Il reste très effacé je trouve face aux autres personnages.

Quand au visuel, il est juste impressionnant. Je l'ai vu en 3D et moi qui ne suit pas fan-fan de cette technologie, là j'ai totalement adhéré. Elle rend les choses tellement vivante, les singes sont très réalistes, je n'ai jamais étais aussi émerveillé au cinéma. J'ai clairement préféré les moments avec les singes qu'avec les humains.

En définitif, un très bon film avec de très bons acteurs, une histoire simple mais poignante, des scènes qui donnent vraiment envie de chialer et en même temps on en redemande. Vivement la suite!


6 commentaires:

  1. Je suis également allée le voir, par contre, contrairement à toi, j'ai trouvé la 3D sans intérêt pour ce film... Cela dit, j'ai passé un excellent moment avec César !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'elle ne "sert" pas, mais le visuel en est plus saisissant ;) Vive César <3

      Supprimer
  2. La bande-annonce fait que j'avais plutôt bien envie de voir ce film mais, contrairement à toi, je ne gardais pas un très très bon souvenirs du film de 2011 (avec James Franco, si je ne me trompe pas). L'histoire m'avait plutôt bien plu mais j'avais trouvé que les singes faisait vraiment trop... faux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'était avec James Franco, il faudrait que je revois le premier film car je n'ai plus trop de souvenirs.

      Supprimer
  3. J'avais trouvé le premier opus spectaculaire au niveau des images et l'intrigue tenait vraiment bien la route ! Je ne suis pas encore allée voir celui-là mais ça ne serait tarder !!

    RépondreSupprimer

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya