25 juin 2014

Les amants de Londres, tome 2: Le pardon

Titre original: Pleasures of a Notorious Gentleman
Auteur: Lorraine Heath
Edition: J'ai Lu (Pour elle)
Collection: Aventures et Passion
Format: Ebook
Pages: 372
Catégorie: Romance historique


Résumé:


Il a fallu beaucoup de courage à Mercy pour affronter le duc d'Ainsley et lui apporter l'enfant qu'elle a eu de son frère Stephen, mort en Crimée où elle était infirmière. Or, Ainsley lui apprend que Stephen est bel et bien vivant ! Mercy exulte... jusqu'au face-à-face avec celui-ci. Amnésique, Stephen ne la reconnaît pas. Le bourreau des cœurs n'est que l'ombre de lui-même. Toutefois, il entend assumer ses responsabilités: il épousera Mercy. Les choses semblent s'arranger, jusqu'au jour où le passé et ses secrets enfouis menacent de faire voler en éclats ce fragile bonheur...

Mon avis:


Dans le premier tome, Stephen était à l'origine du malentendu qui avait séparer Morgan, son frère aîné, de sa jeune épouse, Clair. Tel un papillon, il allait de femmes en femmes, les aimer, mais sans jamais donner pourtant son cœur. Inconscient, irresponsable, on avait quitter Stephen dans le tome précédent à l'aube de son départ pour la guerre. Nous retrouvons un Stephen toujours insouciant le jour de son départ pour la Crimée. Après un passage accéléré, nous le retrouvons presque deux ans plus tard, à Londres, à peine remis de ses blessures et amnésique.
J'ai commencé ma lecture de ce deuxième tome des Amants de Londres avec la certitude qu'il serait moins bon que le premier et ce à cause du personnage de Stephen qui ne m'inspirait pas de sympathie et bien que j'ai trouvé le début un peu brouillon, une fois que les pages défilent et que l'histoire se développe, j'ai été emballé par ce petit couple.

Stephen est revenu gravement blessé de la guerre et les deux années qui viennent de passer sont effacées de sa mémoire. Ce temps passé à combattre s'est évanoui et cette perte à eu un impact sur son caractère enjoué et sur sa confiance en soi. Aujourd'hui l'ombre de lui-même, il ne reconnaît pas la femme qui se présente un jour à lui avec un enfant dans les bras.
Quand Mercy se présente chez sa famille avec l'enfant de Stephen dans les bras, elle ne s'attend pas à le retrouver lui en chair et en os. Déclarer mort par erreur, la jeune femme est partagé entre joie et peur. Car au fond d'elle même elle sait que les retrouvailles passées, Stephen dévoilera son petit secret au grand jour. Aussi est-elle surprise d'apprendre l'amnésie qui frappe celui qu'elle aime encore. Pour réparer son erreur, Stephen demande alors en mariage la femme qu'il a compromise.

J'ai beaucoup apprécier le fait que ce deuxième tome se démarque de son premier, ici nous n'avons pas de couple qui doit se reconstruire mais un qui doit se construire. Stephen voit en Mercy l'espoir de recouvrer sa mémoire, elle qui lui a jadis servie d'infirmière au front, va pouvoir tout lui raconter sur les mois qui viennent de s'écouler. Mais la jeune femme est peu communicative à tout ce qui touche la guerre et surtout à leur rencontre. Mercy est marquée par la guerre mais cache derrière son traumatisme,un secret qui, si Stephen recouvrait la mémoire, serait en droit de la faire souffrir.

J'ai eu des difficultés au début de ma lecture, en partie à cause du comportement de Mercy et de ses pensées au sujet de ce qui l'avait amené jusqu'ici et sur ce qui s'était passé sur le front. Je n'arrivais pas à tout comprendre. Puis, au fur et à mesure que l'histoire avance, on comprend petit à petit le fameux secret de Mercy et les épreuves qu'elle a subit. Forte et amoureuse, autant de Stephen que de son fils, qu'elle lui apprend à connaître et à aimer, j'ai beaucoup aimé ce petit bout de femme très attachante, tout comme j'ai aimé re-découvrir Stephen, émouvant. J'ai souri et presque versé ma p'tite larme dans les moments de complicité avec son fils. J'étais à la fin curieuse de savoir comment réagirait Stephen à l'annonce du secret de Mercy, et je ne fut pas déçue car les retrouvailles n'en sont que meilleures!

Un livre qui se lit très vite, et j'ai été surprise de la rapidité de ma lecture, après une petite pause du à un début un peu difficile, cette pause à du beaucoup contribuer dans mon avancement et j'ai dévoré les derniers chapitres. C'est une très belle histoire de couple, les instants de famille sont très belles et j'ai pris énormément de plaisir à retrouver la famille Lyons au complet.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya