1 juin 2014

Le club des gentlemen, tome 1: Valse de minuit

Titre original: Stud Club Trilogy, book 1 : One dance with a duke
Auteur: Tessa Dare
Edition: J'ai Lu (pour elle)
Collection: Aventure & Passion
Format: Ebook
Pages: 375
Catégorie: Romance Historique


Résumé:

Le Club des Gentlemen est une organisation très privée qui ne compte que dix membres. Parmi eux, Spencer, duc de Morland, célèbre sous le surnom de « Duc de minuit ». Car chaque nuit, Spencer choisit une jeune femme qu’il invite à danser, le temps d’une valse étourdissante. Mais Spencer est un cœur à prendre, qui pourrait bien vaciller pour la belle Amelia d’Orsay

Mon avis:

Une très belle histoire avec des personnages sincères et réels, Valse de minuit commence très bien cette saga et est devenu un coup de cœur. Si rien au départ ne m'avait attiré dans ce livre, j'ai oublier tout mes préjugés quand je l'ai commencé et une fois de plus je n'ai pas pu le refermer avant de l'avoir terminé.

L'histoire est toute simplette pourtant, Spencer le duc de Morland ne se montre aux bals qu'à l'heure avancée de minuit et pour une unique dance. Chaque nuit, il choisit une jeune femme différente, pas pour se tailler une image de prince charmant ou d'homme mystère, tout le contraire en faite, il ne veut simplement pas invité deux fois la même fille pour ne pas qu'elle se fasse de mauvaises idées. S'il fait une apparition, c'est pour une toute autre raison...Sauf que, un soir, il va vite déchanté face au caractère rentre dedans de la chère Amelia. De son côté, cette jeune femme, unique fille de la famille d'Orsay, s'efforce de rétablir le lien familial avec ses frères après la mort de l'un d'eux. Les mauvaises habitudes de jeux de son frère Jack les ont mis dans une mauvaise position et l'homme responsable de cette situation n'est autre que le duc de Morland en personne, autant dire qu'elle en a des choses à lui dire à ce mystérieux bonhomme. Alors quand le duc s'incline pour une invitation, c'est tout naturellement qu'Amelia prends les devants et accepte son invitation.

J'ai aimé le personnage de Spencer comme celui d'Amelia même si je tenais plus de son côté à elle, j'ai adoré ce couple, découvrir peu à peu leur sentiments, suivre l'évolution de leur couple. Ils ne sont pas parfait, mais qui l'est? Ils ne veulent jamais se blesser impunément et apprennent à compter l'un sur l'autre. Je n'ai rien à redire sur ce couple génialissime malgré l'obsession de Spencer pour de simple jetons. Certaines scènes valent le coup d'oeil, entre autre leur première nuit...

Spencer fait parti du club des gentlemen (club des étalons dans le livre ce qui fait rire Amalie, et moi aussi par la même occasion), un club très restreint puisqu'il ne comptent que dix membres, un club de jeux forcément mais un club surtout dédié au chevaux, et à un cheval en particulier, Osiris, propriété du fondateur du club. Quiconque possède un jeton à le privilège de faire reproduire une de ses juments à ce cheval de compétition au pedigree impressionnant. Un droit que Spencer ne veut plus partagé avec ses amis et projette de racheter les jetons des autres. J'ai été aberré par ce comportement et par cette obsession que tous les membres ont, un avis que partage Amelia qui ne peut pas s'empêcher de se sentir honteuse d'être jalouse de l'attention de son mari pour ce cheval. Un sujet de discorde entre eux mais Amelia fera tout pour comprendre son mari. Malheureusement pour Spencer, le propriétaire du club est assassiné et son jeton reste introuvable...

Une bonne romance comme je les aimes avec deux héros aux personnalités très fortes et des scènes d'érotisme qui sortent pour une fois du lot. On passe vraiment par toutes les émotions, c'est un livre qui se garde à porté de main pour le plaisir de le relire. J'ai hâte de lire la suite et de retrouver ces deux personnages qui m'ont vraiment touché. Une lecture coup de cœur!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya