27 mars 2014

Il était une fois - 4 Une si vilaine duchesse


Titre original: The Ugly Duchess
Auteur: Eloisa James
Année de parution: 2013
Edition: J'ai Lu pour Elle
Catégorie: Aventures et Passions

Résumé:


"- Vous êtes fou, père ! Theodora est comme ma soeur ! - Peu importe. Tu l'épouseras. Suite à de mauvais placements, le duc d'Ashbrook a "emprunté" sur la dot de sa filleule des fonds qu'il est incapable de rembourser. Il encourt la prison, à moins que son fils n'épouse ce laideron. James est bien obligé de se soumettre et découvre chez sa jeune épouse une sensualité inattendue. Mais Theodora apprend les véritables raisons de leur union et le chasse. Sept ans plus tard, James revient et réalise avec stupeur que le vilain petit canard s'est transformé en cygne."


L'avis d'Elodie:


Par ou commencer? Et bien je dois l'avouer, je viens de me faire une amie. Eloisa James a vraiment une plume agréable, en une journée je l'avais terminer.

L'histoire de Théodora et de James, amis depuis toujours m'a vraiment passionné. Entre ces deux êtres si différents il y à cette enfance passée, l'amitié qui les unis depuis et la franchise qu'ils se vouent l'un à l'autre, qui sera bientôt brisée à l'aube de leur amour révélé, par la trahison de James et de son père.


Théodora fait ce que chacune aurait fait à sa place: elle chasse James de la maison conjugale. Il décide alors la facilité au lieu de confronter son épouse et regagner son cœur: il quitte radicalement sa vie en Angleterre et laisse sa famille dans l'incertitude pendant des années. Théodora ira même jusqu'à engager des personnes à sa recherche.
Ce n'est vraiment qu'au dernier moment où plus personne ne croit en son retour que James, alors devenu corsaire sous le nom de Jack le faucon, réapparaît sous les yeux de Théodora.

Comme le titre le suggère, le livre s'inspire librement du conte "Le vilain petit canard". Théodora n'est pas considéré comme une belle jeune fille mais les années auront raison de son visage disgracieux  et elle gagnera en élégance.
J'ai eu un coup de cœur pour ce livre et pour le style d'Eloisa James, les dialogues entre les personnages et le fait que le livre soit couper en deux: Avant/Après (comprendre: avant la trahison de James et après la transformation de Théodora).

C'est écrit dans un langage assez moderne voir celui que nous employons, au jour le jour. Cela peut en déconcerté certain, pour moi c'est une des raisons pour lesquelles j'adore l'écriture de cet auteur que je viens de découvrir.

Je recommande vivement ce livre.

Il fait partie du challenge XIXe siècle



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya