2 avril 2014

Persuasion

Auteur: Jane Austen
Année de publication: 1818
Edition: Omnibus
Format: Relié
Pages:197 


Résumé: 


Anne est la seconde fille de l'honorable Sir Elliot de Kellynch. Persuadée par son amie Lady Russel, elle a dû rompre ses fiançailles avec le jeune Frederick Wentworth, un officier de marine pauvre, car il ne présentait pas les assurances d'un bon parti. Huit ans plus tard, sa famille connaît des revers de fortune. Son père décide alors de louer le château familial à l'amiral Croft, qui se trouve être le beau-frère de Frederick. Anne appréhende de revoir celui qui est resté son grand amour. Alors que s'achève la guerre avec la France, le capitaine Wentworth, fortune faite, revient avec le désir de se marier pour fonder un foyer. Il a conservé du refus d'Anne la conviction que la jeune fille manquait de caractère et se laissait trop aisément persuader...


L'avis d'Elodie:


Persuasion est le deuxième livre de Jane Austen que je découvre, après Orgueil et Préjugés. Entre ces deux roman, il y a une très grande différence de ton. Que la lecture d'Orgueil et Préjugés soit d'une réjouissance de tout les instants, Persuasion n'a rien à lui envier, tant l'histoire nous touche jusqu'à devenir pour moi un coup de cœur littéraire. Rien que pour la lettre du capitaine Wentworth il faut lire ce livre!


Anne est une héroïne qui peut paraître un peu trop calme et peut mise en valeur, mais elle est d'une telle gentillesse, comparé à ses sœurs. 
Ce qui m'a le plus surprise c'est l'amitié qu'elle voue à Lady Russel, qui la quand même privé de vivre son histoire d'amour et qui au retour du capitaine, qui a fait fortune, s'étonne de ne pas le voir renouveler sa demande! Un peut culotté la dame!!!

Malgré cela, ma lecture à été très plaisante et j'ai beaucoup aimé les deux personnages principaux qui sont d'une retenue et d'une justesse vraiment appréciable, même si j'aurais voulu que leur passages soient plus développés. J'ai aimé la façon qu'ils ont, gênés et maladroits, de se tenir quand ils sont en présence l'un de l'autre.

Les revirements que comporte l'histoire, nous font découvrir les véritables caractères de chaque personnages et nous donne l'occasion de nous faire un avis sur chacun. La jeune sœur d'Anne, Mary, dîtes la malade imaginaire, m'a fait beaucoup rire, tellement elle est épouvantable.

On pouvait deviner que le prétendant et cousin d'Anne, Mr Elliot, connaîtrait son heure de gloire, mais la fin nous fait vite oublier cette crapule pour tomber amoureuse, si ce n'était pas déjà le cas, du beau capitaine Wentworth. J'ai lu sa lettre comme si elle m'avait été destiné et j'ai senti mon petit cœur battre à l'unisson de celui d'Anne.

Ce livre est un coup de cœur et figure dans le challenge Austenien!




2 commentaires:

  1. Un des meilleurs de Jane Austen ! Mon deuxième coup de coeur ! Personnellement, j'ai une petite préférence pour Northanger Abbey ;) !
    Ah, j'adore la lettre de Wentworth !! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas encore lu Northanger Abbey (qui attend sagement dans ma pal!) Et oui la lettre...^^

      Supprimer

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya